Exposition “Belkhodja dix ans déjà” au maison des arts du Belvédère

La maison des arts du Belvédère rend un hommage à la mémoire du grand plasticien tunisien Nejib Belkhodja à travers une exposition qui se poursuivra jusqu’au 25 mai.

Organisée à l’occasion des 10 ans de sa disparition (25 novembre 1933-8 mai 2007), l’exposition réunit environ une soixantaine d’œuvres dont la majorité est une acquisition du ministère des affaires culturelles. D’autres sont une propriété privée de la famille du défunt.

Les œuvres exposées sont un échantillon chronologique du parcours du peintre qui a porté dans ses tableaux un intérêt particulier à l’huile et au papier comme supports. Intitulée “Belkhodja dix ans déjà”, l’exposition donne à voir pour les avertis et les curieux l’oeuvre d’un fervent passionné de l’architecture tunisienne authentique qui demeure son sujet de prédilection (portes traditionnels, minaret, kobba ….) dans un style purement figuratif.

Dans son témoignage, son élève Belaifa Boujemaa, sculpteur et professeur à l’Institut supérieur des beaux arts de Tunis, a tenu à mentionner que le défunt était habité par l’usage intense des couleurs dans ses œuvres ce qui a fait surgir dans ses tableaux un véritable paysage visuel dégageant une esthétique bien singulière.
De son côte, Olfa Fakhfekh professeure d’arts plastiques a signalé que l’architecture traditionnelle nourrie par Belkhodja est un témoignage éloquent de son attachement à l’identité tunisienne.

Accompagnant ses élèves lors de l’inauguration, elle a estimé que de telles expositions sont une occasion idoine pour la future génération de se rapprocher davantage des galeries d’arts, d’échanger avec des artistes les idées sur les contenus des oeuvres et des techniques utilisées tout en les faisant découvrir une partie de l’histoire de l’art pictural tunisien.

Le vernissage de l’exposition a eu lieu vendredi en fin d’après midi en présence du ministre des affaires culturelles Mohamed Zine El Abidine qui a déclaré à l’agence Tunis Afrique presse que le ministère se chargera de la préservation des œuvres d’arts plastiques dans de meilleures conditions après avoir remarqué certains dommages sur quelques toiles.

Outre les tableaux, la maison des Arts a également exposé certains prix que le défunt avait remporté notamment la médaille d’Or que Belkhodja a obtenue en 1964 lors de l’exposition d’arts plastiques organisée à Milano (Italie) et le prix national des arts plastiques en 1990.

Néjib Belkhodja a organisé une série d’expositions en Tunisie et à l’étranger notamment au Maroc, en France et en Italie. Il a été élu président de l’union nationale des arts plastiques en 1978 avant de démissionner de ce poste, deux ans après.

Tekiano avec tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Art   Kult   TopNews






  • Envoyer