Coup d’envoi à Hammamet des travaux du conseil supérieur de la jeunesse

Les travaux du conseil supérieur de la jeunesse, organisés par le ministère de la jeunesse et des sports du 10 au 12 mai en collaboration avec le bureau de Tunis de l’UNESCO, ont débuté mercredi à Hammamet.

La ministre de la jeunesse et des sports, Majdoline Cherni, a déclaré à l’agence TAP que ces journées d’études porteront sur la révision des prérogatives et de la composition du conseil créé en 2005.

“Ce processus est l’un des importants axes fixés par le gouvernement pour concrétiser les recommandations du dialogue national sur la jeunesse lancé par le président Beji Caid Essebsi”, a-t-elle ajouté.

Elle a précisé à ce propos que la révision des prérogatives et de la composition du conseil tend vers “une plus grande représentation des jeunes, le préparer à prendre des décisions et participer activement à l’élaboration de la politique en matière de jeunesse qui répond à ses aspirations dans un pays démocratique dont les piliers sont les jeunes”.

“Nous allons œuvrer pour que le conseil supérieur de la jeunesse soit l’espace qui garantit une véritable représentativité des jeunes et de l’institution où ils expriment leurs opinions et propositions engageant leur avenir et l’avenir de leur pays”, a-t-elle souligné.

Majdoline Cherni a indiqué que 1500 jeunes ont pris part, par le biais du portail officiel du ministère, à la consultation sur la restructuration du conseil. “Nous allons ensuite nous adresser aux régions pour présenter le projet du conseil et concrétiser la participation des jeunes de toutes les régions dans l’élaboration de son contenu”, a précisé la ministre.

Elle a rappelé que le dialogue national ” a vu la participation de 70 mille jeunes qui ont mis l’accent notamment sur la nécessité de la mise en place d’outils permettant la représentativité des jeunes et leur participation à la prise de décisions, d’autant que 6 % des jeunes seulement prennent part à la vie publique “.

Les journées d’études auxquelles prennent part des représentants de tous les partis, associations et ministères concernés par les affaires de la jeunesse, se poursuivent dans le cadre de workshops qui planchent sur les missions du conseil, sa composition et la représentation régionale et locale au sein des structures des jeunes.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer