Selon Ericsson, le nombre d’abonnés au haut débit mobile augmentera de 2,6 milliards d’ici 2022

Dans l’édition de juin du Rapport d’Ericsson sur la mobilité, l’équipementier prévoit une augmentation fulgurante des abonnés au haut débit mobile.

En effet, sur les six prochaines années, les réseaux haut débit mobiles vont compter près de 2,6 milliards de nouveaux abonnés, de quoi remplir 20 fois par jour un stade de Coupe d’Europe de football d’une capacité de 50 000 places.

Ce rapport fait état de la plus importante progression, d’une année sur l’autre, du trafic de données mobiles depuis 2013, une progression alimentée par la croissance massive enregistrée en Inde, et met donc en lumière un besoin sous-jacent en matière de données mobiles.

66 exaoctets de données par mois d’ici 2022

L’usage des smartphones et la facilité d’accès à des services d’Internet mobile comptent pour une part majeure de ce trafic. Pour illustrer plus précisément cette tendance, Ericsson analyse d’ailleurs, au sein du « trafic de données mobiles », la part imputable aux smartphones. D’ici la fin 2022, le trafic total de données mobiles sur smartphones sera multiplié par 9, atteignant ainsi 66 exaoctets par mois.

Niklas Heuveldop, responsable Stratégie et directeur Technologie et Activités émergentes chez Ericsson, explique : « En s’appuyant sur les mesures réalisées sur des centaines de réseaux mobiles, les données du rapport Ericsson sur la mobilité illustrent parfaitement la croissance considérable de notre industrie. Le nombre d’abonnements 4G augmente plus vite que jamais, l’adoption de la voix sur LTE s’accélère et la croissance du trafic atteint des niveaux que nous n’avons pas vus depuis 2013. Je suis ravi de voir que l’industrie a franchi des étapes importantes pour l’évolution des réseaux, notamment l’approbation de la Non-Standalone 5G New Radio (NR) qui permettra des déploiements rapides de la 5G. D’après nos prévisions, plus d’un demi-milliard d’abonnements 5G sont attendus d’ici 2022 et près de 15 % de la population mondiale devrait être couverte».

Concernant les tendances des différents secteurs de l’industrie, le rapport sur la mobilité contient des données sur l’Internet pour tous, le déploiement massif de l’Internet des objets (IoT) dans les villes et la conduite à distance de véhicules grâce à la 5G.

La prédominance de la LTE

En 2018, le LTE (4G) supplantera le GSM, devenant la technologie d’accès réseau qui comptera le plus d’abonnés. La vitesse à laquelle cette technologie s’est déployée et a été adoptée est sans précédent. En seulement cinq années, le LTE a permis de couvrir 2,5 milliards de personnes, contre huit ans pour le WCDMA/HSPA (3G). Sur le seul premier trimestre de cette année, on a enregistré 250 millions de nouveaux abonnements au LTE.

Si l’essor du LTE se fait sous l’impulsion de la demande pour une expérience utilisateur toujours meilleure et des réseaux toujours plus rapides, le déploiement de la 5G sera également stimulé par le besoin d’un haut débit mobile aux capacités améliorées et de solutions génératrices d’efficacité et d’automatisation. La 5G sera la seule technologie à supporter une multiplicité de cas d’usage. Plus d’un demi milliard d’abonnements 5G sont attendus d’ici 2022, sans compter les connexions IoT. La 5G devrait couvrir près de 15 % de la population mondiale.

Vous pouvez consulter le rapport dans son intégralité  en suivant ce lien. 

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer