Le fonds Ford Grants octroie à un ingénieur agronome une subvention de 15000 dollars pour sauver les abeilles au Maroc

Parfois elles nous font peur, souvent on ignore tout d’elles, pourtant les abeilles jouent un rôle non négligeable en matière de protection de l’écosystème de notre planète. En effet, les abeilles sont responsables de la pollinisation du tiers de toute notre nutrition, qu’il s’agisse de fruits, de légumes, de grains de cacao ou de café… Cependant les abeilles mellifères (qui produisent du miel) sont aujourd’hui menacées d’extinction : en cause, les changements climatiques, mais aussi l’utilisation des pesticides, la monoculture intensive, les maladies apicoles ou encore la perte de l’habitat naturel ces dernières.

Des ruchers innovateurs

L’ingénieur agronome marocain Ait Hammou Abderrahmane, qui a obtenu  une subvention du programme “Conservation and Environmental Grants”  octroyée par Ford Motor Company, ne ménage aucun effort pour essayer de trouver des solutions pour lutter contre la  raréfaction des abeilles mellifères au Maroc.

Alarmé par le phénomène du déclin du nombre d’abeilles, le projet d’Abderrahmane entend faire migrer les ruchers traditionnels dont la production reste très aléatoire, vers un modèle biologique novateur qui pourrait potentiellement pousser le nombre d’abeilles dans la région à se multiplier.

Les ruchers innovateurs d’Abderrahmane sont conçus de manière intelligente. Ils ont été créés en tenant compte du bien-être des abeilles. Il est en effet extrêmement important que ces petites créatures de couleur noire et dorée soient épanouies et fortes. A cette fin, Abderrahmane a recréé l’habitat des abeilles en leur procurant des conditions idéales et favorables favorisant par exemple la réduction des perturbations possibles lors de l’inspection des ruchers. Les nouveaux ruchers d’Abderrahmane permettent également l’accès des abeilles à un grand nombre de plantes mellifères, ainsi qu’à de l’eau fraîche et propre en vue d’une gestion solide des ruchers.

On considérait jusqu’ici à tort que les antiques ruches en terre cuite (qui étaient utilisées autrefois et que l’on a retrouvées sur plusieurs sites archéologiques) étaient trop froides en hiver et trop chaudes en été. Elles étaient fabriquées avec du mucilage de cactus destiné à en augmenter la rigidité. Aujourd’hui, leur méthode de fabrication artisanale n’est plus aussi courante et ce procédé a été entièrement abandonné. Pourtant et malgré les idées reçues, ces ruches étaient édifiées à partir de matériaux durables approvisionnés localement. Elles offraient une très bonne isolation thermique, tout en étant faciles à transporter en période de transhumance.

Seul bémol, la céramique rendait l’inspection de la ruche difficile, mais Abderrahmane a recouru à une astucieuse innovation technologique. Son équipe et lui ont ainsi installé une caméra endoscopique qui fonctionne sans perturber aucunement les abeilles présentes à l’intérieur de la ruche !
Ces ruchers novateurs installés par Abderrahmane sont localisés dans une seule région du Maroc et l’on pense sincèrement que ce projet d’apiculture non-intrusif sauvera l’espèce des abeilles mellifères jaunes (Apis Sahariensis) actuellement menacée d’extinction.
“Grâce à la subvention octroyée par le programme “Conservation and Environmental Grants” de Ford Motor Company, nous avons réussi à installer un grand nombre de ruches biologiques”, explique Abderrahmane. Et de poursuivre que ; ” la transformation des ruchers traditionnels du pays dont la production reste jusqu’ici aléatoire vers un modèle biologique innovateur, augmentera considérablement les chances de survie des abeilles mellifères locales”.

Histoire du programme

Ford Motor Company s’engage à participer à la préservation de l’environnement au profit des générations futures. L’entreprise aspire à fournir des solutions environnementales ingénieuses qui contribuent à la protection de notre planète.Certaines initiatives, à l’instar du programme “Conservation and Environmental Grants” entendent encourager, soutenir et récompenser des projets destinés à la protection de l’environnement et proposés par des individus, des groupes et des organismes à but non lucratif.

Au cours de ses 17 années d’existence, le programme des subventions de Ford Motor Company est devenu l’une des plus grandes initiatives d’entreprise du genre dans la région. Un tel programme a été créé pour responsabiliser les individus et les groupes à but non lucratif dans la préservation du bien-être environnemental de leurs communautés, en donnant de leur temps et en proposant leur expertise.

Les candidats sont sélectionnés par un jury indépendant composé d’universitaires et de dirigeants d’organisations environnementales régionales. Les juges sont des environnementalistes chevronnés ou des académiciens soigneusement sélectionnés selon des critères géographiques déterminés, mais aussi selon leur âge et selon un système paritaire précis.

Le jury sélectionne les projets qui font ressortir une motivation bien définie et qui sont destinés à maximiser les ressources disponibles tout en démontrant une capacité certaine à atteindre les objectifs fixés selon un planning clair.

Postulez maintenant
Les personnes physique ou morales originaires d’Algérie, du Bahreïn, d’Égypte, d’Irak, de Jordanie, du Koweït, du Liban, du Maroc, d’Oman, d’Arabie Saoudite, de Tunisie ou du Yémen, et qui sont porteuses de projets à but non-lucratif axés sur l’un des trois domaines principaux suivants : l’éducation environnementale, la protection de l’environnement naturel ou l’ingénierie de la conservation,sont éligibles pour déposer leur candidature. Ces personnes doivent télécharger le formulaire disponible sur le lien : https://www.me.ford.com/content/dam/Ford/website-assets/mea/sa/about/environmental-grants/ford-grants-application-en.pdf , le remplir et l’envoyer par courrier électronique à l’adresse suivante : FMEGrant@ford.com.

La date de clôture pour la réception des candidatures a été prolongée jusqu’au 31 juillet 2017 . Le vote du jury se déroulera en août 2017 et les lauréats gagnants seront annoncés en septembre de la même année.

Communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer