Black Squad : Un FPS free-to-play à l’avenir prometteur

La rédaction de Tekiano a cette fois testé  «Black Squad »,  un FPS Free-to-play disponible sur la plateforme Steam.

De prime abord, ce jeu n’est pas sans rappeler Counter Strike 1.6 ou encore Skill Special force 2, des ancien FPS de référence, sauf que cette fois, nous avons à faire à un jeu bien plus évolué, tant au niveau graphisme que gameplay. Développé sous le moteur Unreal Engine 3 ( à qui l’on doit plusieurs franchises à l’instar d’Unreal Tournament, Deus Ex, Batman: Arkham City, la série Tom Clancy’s…), Black Squad  offre des graphismes assez bons dans l’ensemble, même s’il ne fait pas l’unanimité en manquant par exemple d’originalité.

Des graphismes moyens et un gameplay très nerveux

Assez conventionnels, les graphismes ne jouissent pas des derniers-cris en matière d’options visuelles (anti-crénelage, contrôle de l’anti aliasing…). Il ne vous faudra pas vous attendre à du Battlefield 1 ou à du Call of Duty avec des effets lumineux hyper-réalistes.

On a remarqué également, quelques variations chromatiques assez bizarres, de temps à autre. Pas très gênant, mais parfois déconcertant, quand on sait que pour ce type de jeu, un 10ème de seconde d’inattention pourrait être fatal. On remarque également un manque inhérent de maps  (en même temps, le jeu n’en est qu’à ses débuts) d’où  la nécessité d’en développer d’avantage pour plus de diversité. Pour ce qui est des impacts occasionnés par les armes, ils offrent des effets des plus réalistes (sable qui coule du mur, vitres brisées, plaques métalliques trouées…).

Bon à savoir pour les petites configurations, puisqu’elles pourront faire tourner Black Squad à 50 fps. Voici les config minimum compatibles:  processeur: CORE2 DUO 2.2GHZ / AMD Athlon 64 X2 2.66GHz; 2 Go de mémoire ram, carte graphiques : NVIDIA GEFORCE 8600 OR GT630 / RADEON HD 6750; OS : Windows 7, 5 GB d’espace disponible.

Coté gameplay, rien à dire : Les armes offrent un système de visée réticulaire en deux mouvements comme la plupart des jeux derniers-ci. Les armes sont assez variées (fusil de sniper, fusil mitrailleur, pistolet mitrailleur, mitrailleuse, pistolets, grenades, fumigènes…) comptent un attirail de plus d’une trentaine de marques dont chacune a ses propres caractéristiques (visée, dommages, maniabilité…).

Vous aurez à chaque début de partie, la possibilité de choisir entre 3 configurations différentes, selon la nature du jeu qui vous convent le mieux (sniper, combat à moyenne portée ou rapprochée).
Fluide, rapide (parfois un peu trop même), le jeu offre d’excellentes sensations qui peuvent se prolonger de longues heures durant, puisqu’il propose plusieurs modes : Assassinat, Team deathmatch, démolition,  destruction…
Nous conseillons, pour les novices, de débuter par des entraînements contre des bots, afin de pouvoir maîtriser les armes (dont chacune est unique) et pour mieux se familiariser avec les maps.

Un système d’expérience  évolutif selon le nombre de victoires

Comme tout free-to-play, Black Squad  propose un mode évolutif avec de l’expérience accumulée tout au long du jeu. Chaque joueur reçoit quotidiennement une quantité d’or, une monnaie qui permet au fur et à mesure,  d’acheter de nouvelles armes dont le nombre augmente à chaque fois.  Selon le nombre de victoires, le joueur augmente de grade et reçoit  également des médailles, qui donnent cette fois accès à des armes plus rares.

Il existe, cependant, des armes et des boosteurs d’expérience «payantes» afin d’évoluer un peu plus rapidement que les autres joueurs et se démarquer. Il s’agit du business-modèle des free-to-play, qui offre un accès gratuit mais qui permet en parallèle aux joueurs qui sortent leur porte-monnaie, d’avoir accès à des packs d’armes et de customisation uniques. Précisons toutefois, que  même si vous ne dépensez pas un seul millime, vous pourrez profiter pleinement du jeu, surtout si vous êtes un as de la gâchette. En effet, les meilleurs joueurs évoluent plus rapidement que les autres, même si ces derniers ont recours au paiement pour évoluer.

Enfin, une fois les principales caractéristiques du jeu maîtrisées et après avoir atteint un certain niveau, les joueurs pourront rejoindre un clan, se faire des amis et planifier des matchs contre d’autres équipes du monde entier.

Steam nous offre un descendant digne de CS 1.6.  A peine quelques mois après sa sortie en accès anticipé, Black Squad aura séduit des milliers de joueurs qui continuent d’affluer tous les jours sur les serveurs.  Une petite perle qui va surement séduire les amateurs de FPS nerveux et addictifs,  où les balles sifflent dans tous les sens. Black Squad  a assurément de beaux jours devant-lui ! Essayez-le, vous ne pourrez plus vous en passer…

Pour télécharger Black Squad, il vous faudra créer un compte Steam en cliquant sur ce lien.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Games   Tek






  • Envoyer