Enseignement supérieur: Grève des étudiants de la Faculté des sciences de Tunis

Les étudiants de la Faculté des Sciences de Tunis sont en grève depuis jeudi dernier pour protester contre le refus des professeurs d’examiner les projets de fin d’études en raison d’un différend avec le ministère de tutelle au sujet des primes d’encadrement.

“Quelque 472 étudiants sont aujourd’hui en colère parce que leurs mémoires sont bloqués depuis avril 2017”, a déclaré à l’agence TAP Oussama Rajhi, représentant des étudiants grévistes.

Il a affirmé que la grève se poursuivra jusqu’à ce que les parties concernées puissent trouver une solution à ce problème qui les empêche d’obtenir leurs diplômes, de s’inscrire en master ou de participer à d’éventuels concours.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique avait expliqué, dans un récent communiqué, qu’un accord a été passé avec la partie syndicale lors d’une réunion en date du 24 juillet 2017, en vue de parvenir à une solution sur les modalités de paiement des primes d’encadrement (coordination pédagogique). L’accord prévoyait, rappelle-t-il, la reprise des procédures d’encadrement et de soutenance et la proclamation des résultats dans les plus brefs délais pour préserver les intérêts des étudiants et des enseignants.

“Le dossier de la rémunération des heures de coordination pédagogique sera examiné dans les plus brefs délais”, s’est-il alors engagé, appelant à ce que la grève soit immédiatement levée.

L’autorité de tutelle a en outre indiqué qu’il a été convenu l’élaboration d’un texte réglementant et organisant cette question selon des critères clairs et précis, et qui ne requièrent pas de fonds supplémentaires susceptibles d’accabler le budget de l’Etat.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer