Rapport d’Ericsson : La société tunisienne adopte un mode de vie numérique

Un nouveau rapport de ConsumerLab Ericsson, « Society Goes Digital », analyse les tendances de l’utilisation des TIC dans les zones urbaines du Maghreb, confirmant que la région évolue vers un mode de vie plus connecté.

L’étude réalisée en Tunisie représente le point de vue de trois millions d’utilisateurs de téléphones portables en Tunisie urbaine, âgés de 15 à 59 ans. 500 entrevues en face à face ont été réalisées en septembre et octobre 2016, dans ce cadre. Les villes incluses dans l’enquête comprennent Grand Tunis, Sfax, Nabeul, Sousse et Jendouba. Les résultats du rapport Ericsson ConsumerLab réalisé sur le maghreb en 2014 ont été aussi considérées pour cette étude.

Avec 70% en 2016, la Tunisie a connu la plus forte croissance de pénétration des smartphones dans la région depuis 2014. L’accessibilité du smartphone a également augmenté la pénétration d’Internet. En 2016, une proportion plus élevée d’utilisateurs de téléphones mobiles utilisait les services Internet lorsqu’ils achetaient. Moins d’un utilisateur sur dix utilise des services sur une base hebdomadaire.

Plus d’un utilisateur de téléphone mobile sur deux estime qu’internet est un bon investissement, car il permet d’accéder à du contenu vidéo et télé gratuit. En 2016, 6 internautes sur 10 ont le sentiment de regarder plus de vidéos sur leur smartphone par rapport à 2014.

Le lancement de la 4G a suscité un engouement chez les utilisateurs de téléphones mobiles en Tunisie. Six mois après son lancement, 13% des utilisateurs de téléphones mobiles ont souscrit à la 4G. L’utilisation quotidienne d’Internet pour accéder aux différents services en a été favorisé. Un réseau plus rapide a permis d’améliorer le niveau de satisfaction global. Cependant, plus d’un abonné 4G sur deux n’est pas satisfait des options de tarif.

Parmi ceux qui envisagent de passer à la 4G, la musique en streaming, le temps de chargement des pages web et la clarté des appels vocaux sur Internet sont les trois principaux critères pour juger la connexion Internet.

L’enquête analyse également l’intérêt porté aux applications de l’opérateur. Pour plus d’un utilisateur de téléphone mobile sur deux en Tunisie, les applications de messagerie instantanée, de vidéo et d’appels vocaux sont les trois principales applications.

Slim Ghariani, Directeur General Ericsson Tunisie a commenté le rapport : « les utilisateurs de téléphones mobiles en Tunisie ont fait un pas de géant en direction des services Internet grâce à la croissance de la pénétration des smartphones, la plus élevée de la région maghreb. Les opérateurs vont devoir gérer les besoins croissants des consommateurs et ce sera également l’occasion de relever la barre en offrant un réseau plus rapide, plus fiable et d’aider ainsi la Tunisie à adopter un style de vie numérique. »

 

* L’étude a été menée dans les villes tunisiennes du Grand Tunis, Jendouba, Nabeul, Sfax, Sousse.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   News   Tek






  • Envoyer