Tunisie Telecom et la Fondation Almadanya signent une convention pour le transport scolaire des régions défavorisées

Une convention triennale visant à assurer le transport scolaire de 2000 écoliers et écolières par an dans les régions défavorisées, a été signée, mercredi à Tunis, entre le PDG de l’opérateur téléphonique Tunisie Telecom Fadhel Kraiem et le Président de la Fondation Almadanya (association tunisienne de développement social) Lotfi Maktouf.

” En vertu de ce partenariat, Tunisie Telecom s’engage à cofinancer les rentrées scolaires 2017/-2018, 2018/2019 et 2019/2020 dans 13 Gouvernorats, à savoir Beja, Bizerte, Jendouba, Kasserine, Kairouan, Kébili, le Kef, Mahdia, Nabeul, Siliana, Sidi Bouzid, Manouba et Zaghouan “, a indiqué le PDG de l’opérateur téléphonique, lors d’une cérémonie organisée à cette occasion.

Tunisie Telecom et la Fondation Almadanya ont lancé ce nouveau challenge qui consiste à assurer le transport des élèves des zones rurales et éloignées, durant les trois prochaines années scolaires.

Cette action consiste à renouveler le parrainage conclu en 2014, de l’initiative baptisée ” FATMA ” qui a pour mission d’assurer le transport des écoliers et écolières des zones rurales et des régions défavorisées dont l’habitat se trouve à une distance de 5 à 13 kilomètres de l’école la plus proche.

Mr Kraiem a fait savoir que Tunisie Telecom et Almadanya ont réussi, au cours de ces trois années de partenariat à faire bénéficier 3900 écoliers du transport scolaire rural (2014/2015, 2015/2016 et 2016/2017), soit 1300 écoliers par an.

De son coté, le Président de la Fondation Almadanya, a souligné que le programme Fatma a contribué significativement à la création de postes d’emplois puisqu’il se base sur la mise en place d’une logistique de navettes en coordination avec les syndicats et les associations de taxis ruraux, en coopération avec l’Etat tunisien.

Grâce à cette initiative, visant à réduire le taux d’abandon scolaire et à faire du droit à l’enseignement un droit réel et non théorique, le taux d’absentéisme scolaire est passé de 45% à 3,6% au sein des écoles fréquentées par les élèves bénéficiaires de ce programme, outre l’amélioration de leur résultats scolaires.

Tekiano 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs   Tek   TopNews






  • Envoyer