Tunisie Telecom, premier opérateur à couvrir les zones blanches

Anouar Maarouf, Ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique et Fadhek Kraiem, PDG de Tunisie Telecom ont procédé, ce vendredi 17 novembre 2017  lors, d’une cérémonie qui s’est déroulée au siège du ministère des TIC, à la signature d’un accord comprenant la couverture des zones blanches (à faible densité d’habitants) de toute la Tunisie.

A l’issue de cet accord, Tunisie Telecom s’est engagé à déployer son infrastructure réseau afin de couvrir les zones blanches, en fournissant les services de téléphonie mobile et data de base, au profit de 180 000 habitants, 165 écoles et 59 centres de soins, dans les 112 délégations réparties sur les 15 gouvernorats. Selon l’opérateur national,  un débit de connexion de 4 méga/s va être proposé pour les particuliers. Les établissements éducatifs et de santé bénéficieront quant à eux, d’un débit de 6,5 méga/s dans une première étape pour ensuite atteindre les 8 méga.

A cette occasion, Anouar Maarouf a souligné que la stratégie numérique de la Tunisie «Visait à faire bénéficier l’ensemble des tunisiens d’un accès à internet d’ici 2020 ».

Pour cela, le ministre a décidé d’attribuer 50 millions de dinars pour la couverture des zones blanches par des services de télécommunication à haut débit. «Après le lancement d’un appel d’offre, c’est finalement Tunisie Telecom qui a proposé l’offre la plus intéressante», toujours selon Mr Maarouf.

Fadhek Kraiem, PDG de Tunisie Telecom a, de son coté, estimé que « Cet accord va permettre à Tunisie Telecom de renforcer son positionnement en tant que premier opérateur à couvrir l’ensemble du territoire, y compris les zones à faible densité de population qui sont non rentable d’un point de vue commercial. Tunisie Telecom demeurera l’opérateur téléphonique de tous les tunisien, où qu’ils se trouvent !».

Pour rappel, Tunisie Telecom en tant qu’opérateur historique,  veille depuis toujours à connecter l’ensemble des régions du pays à travers son réseau de télécommunications téléphoniques (rurale, radio WLL, ainsi que la technologie  du service mobile «Mobirif», ainsi que la couverture de plusieurs régions intra-frontalières.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Operateurs   Tek






  • Envoyer