L’ANSI met en garde contre un logiciel infiltrant les caméras de surveillance

L’Agence Nationale de la Sécurité Informatique (ANSI) met en garde, dans un communiqué, contre un logiciel malveillant qui pourrait s’attaquer aux caméras de surveillance, en Tunisie.

Baptisé «SATORI», ce logiciel permet d’infiltrer les caméras IP qui sont reliées au réseau internet. Il est susceptible d’occasionner des problèmes techniques ou pire : d’effectuer des attaques de grande envergure de la part d’utilisateurs mal-intentionnés.

L’ANSI préconise donc d’effectuer les dernières mises à jour de la plateforme utilisée et de changer les mots de passe en utilisant des chiffres et des lettres complexes.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   News   Tek






  • Envoyer