Le processeur Kirin 970, plus performant que le Qualcomm Snapdragon 845 ?

Le 12 décembre 2017, le sommet technologique Qualcomm Snapdragon s’est tenu à Hawaii, dévoilant officiellement le produit phare tant attendu de la nouvelle génération Qualcomm:  La puce Snapdragon 845.

En septembre 2017, HUAWEI a dévoilé la première plate-forme informatique IA au monde Kirin 970, intégrée dans la série HUAWEI Mate 10, apportant une nouvelle expérience IA innovante, comme les capacités Face ID et Animoji AI d’iPhoneX. La technologie AI est officiellement devenue une caractéristique importante dans l’industrie des puces de smartphone.

Mais aujourd’hui, d’un point de vue performance et application, le processeur Snapdragon 845 n’est pas à la hauteur, face à la technologie de l’intelligence artificielle proposée par le Kirin 970. La raison principale étant que la puce Qualcomm Snapdragon 845 n’est pas intégrée dans l’unité de traitement hardware, la désavantageant par rapport au Kirin 970.

Comment la technologie de réseau neuronal booste les performances

En termes de performance, parce que le processus d’intelligence artificielle implique un grand nombre d’opérations de convolution intensive, Huawei et Apple ont adopté la méthode d’intégration d’unités de traitement indépendantes au matériel.

Le Kirin 970 est alimenté par un processeur à 8 cœurs et un GPU à 12 cœurs de nouvelle génération. Construit en utilisant un processus avancé de 10nm, le chipset emballe 5,5 milliards de transistors dans une zone de seulement un cm². Le nouveau fleuron de Huawei, Kirin 970, est la première plate-forme informatique mobile de Huawei dotée d’une unité de traitement neural dédiée (NPU). Comparée à un cluster CPU Cortex-A73 quad-core, la nouvelle architecture informatique hétérogène du Kirin 970 offre jusqu’à 25 fois les performances avec une efficacité 50 fois supérieure. En termes simples, le Kirin 970 peut effectuer les mêmes tâches informatiques IA plus rapidement et avec beaucoup moins de puissance. Dans un test de reconnaissance d’image de référence, le Kirin 970 a traité 2 000 images par minute, ce qui était plus rapide que les autres puces du marché.

QualcommSnapdragon 845 est un chipset octa-core doté de quatre cœurs Cortex A75 et quatre cœurs Cortex A55. Qualcomm affirme que le nouveau processeur personnalisé Kryo 385 apporte une amélioration de 25% de la performance et 3% sur l’autonomie de la batterie. Le Snapdragon 845 ne dispose pas d’une unité de traitement matériel dédiée à l’intelligence artificielle, mais utilise des ressources CPU, GPU et DSP pour traiter NPE (Neural Processing Engine, moteur de traitement neuronal Snapdragon) afin d’atteindre les performances AI. Le Snapdragon 845 ne possède pas d’unité neuronale indépendante intégrée, mais adopte une architecture d’apprentissage automatique plus flexible.

En ce qui concerne l’amélioration des performances, Qualcomm n’a pas publié de chiffre spécifique, en mentionnant brièvement que la performance de l’IA du produit phare est trois fois meilleure que celle des processeurs de la génération précédente.

Snapdragon 845 manque de dispositifs et d’applications disponibles

L’intelligence artificielle nécessite non seulement des performances de «puissance pure», mais doit également s’adapter aux applications les moins puissantes en terme de ressources.  Huawei et Apple ont déjà intégré l’IA dans leurs appareils. Ainsi, le traitement du Kirin 970 de HUAWEI est déjà pris en compte sur le marché des applications mobiles, comme la caméra IA, la reconnaissance vocale IA, le traducteur intégré IA, tous sur la série HUAWEI Mate 10. L’iPhone X fait également de l’IA son principal argument de vente : il est équipé d’un «réseau de neurones» A11 Bionic intégré qui peut grandement améliorer l’efficacité de l’informatique par puce grâce à l’apprentissage automatique.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Matos   Tek   TopNews






  • Envoyer