Tunisie: Transfert de 1007 œuvres plastiques des dépôts du palais Ksar Said vers les réserves de la BNT (photos)

Sous l’égide du ministre des affaires culturelles Mohamed Zine El Abidine avec la supervision des cadres de l’Institut National du Patrimoine (INP) , une cérémonie de transfert de 1007 œuvres artistiques des dépôts du palais Ksar Said vers les réserves de la Bibliothèque Nationale de Tunisie (BNT), a été organisée, lundi, et ceci en présence d’un nombre d’artistes plasticiens.

En collaboration avec le ministère de la défense, le transfert de ces œuvres s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale pour le sauvetage du fonds national des œuvres d’art plastique de l’Etat qui comporte environ 13000 œuvres artistiques acquises depuis les années 60 et dont certains sont dans un état critique.


A ce sujet, le ministre des affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine a déclaré  que ce transfert s’inscrit dans le cadre de la préservation et la valorisation de la riche collection de l’Etat précisant que le transfert vers les réserves de la BNT sera suivi par une seconde étape de déplacement vers les réserves et les galeries du Musée d’ Art Moderne et Contemporain de la Cité de la Culture qui sera inauguré en juin 2018. Et d’ajouter “la démarche de sauvetage a démarré depuis 17 mois par les cadres du ministère des affaires culturelles en collaboration avec les parties prenantes dans ce secteur avec un travail de classification et de numérisation des œuvres artistiques”.



Le ministre a, par ailleurs, mentionné que le Musée d’Art Moderne et Contemporain sera inauguré le 20 mars 2018 avec une première exposition de sculpture qui sera suivie par une deuxième grande exposition de peinture en juin 2018 donnant ainsi le coup d’envoi à la mise en valeur de la collection inédite et riche de l’Etat à travers des expositions permanentes ou temporaires.

De son côté, la directrice du département des arts plastiques, Rabaa Jedidi a fait savoi qu’une première opération pilote de transfert de 50 sculptures a précédé cette première opération d’envergure qui comporte des œuvres artistiques diverses (sculptures, gravures, tableaux de peinture, photographies) acquises par l’Etat entre 2015 et 2017.

“Cette opération sera suivie par d’autres opérations qui concernent les œuvres d’art qui sont en bon état et qui ont été achetées durant la période (2000- 2017)” a-t-elle précisé.
Les opérations de transfert vers les réserves de la BNT permettront de dégager l’espace dans les salles du palais Ksar Said en vue d’entamer la seconde étape qui concerne la restauration du fonds acquis depuis les années 60, a souligné la responsable en stipulant que cette opération de restauration sera effectuée par les cadres de l’Institut National du Patrimoine avec la collaboration et l’encadrement d’experts internationaux dans les techniques de restauration.

De son côté, l’artiste plasticien et membre de la commission de la sauvegarde de la collection nationale des acquisitions de l’Etat, Samir Turki a tenu à souligner l’importance de cette opération nationale pour la préservation et la valorisation du fonds national des œuvres plastiques en vue de les exposer dans le musée d’Art moderne et Contemporain, rappelant, à ce propos le rôle essentiel de l’œuvre artistique qui est “destinée à être vue, car elle ne peut exister qu’à partir du regard et non en dehors du regard”.

Avec tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer