Salon Riyeda : Anouar Maarouf appelle à accompagner et faciliter la tâche aux start-up

“L’Etat doit accompagner les initiateurs de projets et leur faciliter la tâche à travers l’octroi de financements, l’accompagnement et la simplification des procédures administratives”, a déclaré, mercredi, à Tunis, le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Anouar Maârouf.

Intervenant à l’ouverture de la cinquième édition du Salon de l’entrepreneuriat, le ministre a ajouté que l’Etat va se charger du coût d’enregistrement de chaque invention tunisienne au Droit international des brevets d’invention.

Il a évoqué, sur un autre plan les difficultés auxquelles font face les opérateurs privés, dont celles liées aux lois de change qui bloquent l’ouverture de comptes à l’étranger, estimant qu’il faut encourager l’initiative privée, aujourd’hui beaucoup plus porteuse d’espoirs que la fonction publique.

Le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, qui assistait à cette manifestation, a déclaré, lui, que l’Etat a mobilisé 400 millions de dinars pour la restructuration des PME en difficultés, dont une enveloppe de 100 millions de dinars sera décaissée cette année et le reste dans les années à venir.

“Avant de créer de nouvelles entreprises, il faut protéger et aider celles qui existent déjà à se développer et à s’adapter au changement”, a encore déclaré Feriani au sujet des PME.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer