Tunisie : 3000 nouveaux cas enregistrés chaque année

Chaque année, 3 mille nouveaux cas de cancer du sein sont enregistrés en Tunisie, a révélé, samedi, Dr. Jamel Daoud, chef de service de radiothérapie oncologique au CHU Habib Bourguiba Sfax, précisant que ce type de cancer est celui qui touche le plus les femmes surtout à l’âge de 50 ans.

S’exprimant lors du 3e congrès de cancérologie et de radiothérapie dont les travaux ont démarré, vendredi à Gammarth, pour se poursuivre jusqu’à samedi, Dr.Daoued a indiqué que ce nombre est en constante augmentation.

“Pendant les années 90, on comptait 16 nouveaux cas sur 100 mille femmes chaque année. Aujourd’hui, ce nombre est passé à 40 nouveaux cas”, a-t-il ajouté. Selon lui, les facteurs héréditaires et hormonaux, la prise de poids, le manque d’activité physique et une grossesse tardive sont autant des causes qui favorisent le cancer du sein.

“Les modes de traitement ont évolué durant les dernières années”, a-t-il dit, évoquant la chimiothérapie, la radiologie numérique et les traitements en 3d qui ont permis d’accroître de 75% les chances de guérison contre 45% les années écoulées.

Dr. Daoud a appelé à la nécessité de faire un dépistage précoce qui est de nature à avoir un taux de guérison de 80%.

D’après le président du 3e congrès de cancérologie et de radiothérapie, Farouk El Banna, le nombre des cas de cancer varie entre 15 mille et 17 mille chaque année, précisant que la plupart des cas sont détectés à un stade avancé de la maladie.

Le ministre de la Santé, Imed Hammemi a souligné, à cette occasion, l’importance de ces congrès qui permettent, selon lui, d’offrir une formation continue aux jeunes cadres médicaux, rappelant le programme national de lutte contre le cancer qui prévoit notamment le lancement d’un registre national du cancer et le renforcement de la prévention.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer