Fadhel Kraiem, PDG de Tunisie Telecom «Les opérateurs télécoms se doivent de chercher de nouveaux modèles économiques»

Pourquoi les opérateurs télécoms doivent-ils chercher de nouveaux modèles économiques? La réponse de Mohamed Fadhel Kraiem, président-directeur général de Tunisie Telecom.

Mohamed Fadhel Kraiem, a pris part à la 1ère conférence internationale sur la régulation des communications électroniques, organisée par l’INTT, les 13 et 14 mars 2018 à Tunis.

Essayant de démontrer pourquoi les opérateurs télécoms se doivent de chercher de nouveaux modèles économiques, le PDG de Tunisie Telecom a mis en exergue l’évolution du comportement des consommateurs et des entreprises, à travers l’adoption des nouvelles technologies et des tendances numériques à un rythme soutenu.

En effet, la communication devient de plus en plus axée sur les réseaux sociaux (Facebook, Youtube, etc.) en tant que plateforme d’orchestration. Chiffre à l’appui, M. Kraiem a mentionné à titre d’exemple une minute sur Internet correspond à 4,1 millions de vidéos regardées en 2017 sur Youtube à travers le monde, et que les chiffres des utilisateurs des services OTT continueront à exploser dans le futur.

Monsieur Kraiem a aussi insisté sur les exigences des abonnés qui deviennent de plus en plus demandeurs de la facilité d’utilisation, et exigent plus de mobilité et de services personnalisés.

Et le PDG d’expliquer qu’en raison de la hausse du taux de pénétration de la large bande mobile dans le monde et de l’adoption rapide des terminaux connectés, les consommateurs ont aujourd’hui accès à un large éventail de services OTT qui vont bien au-delà des services traditionnels de téléphonie et de messagerie fournis par les opérateurs.

Ainsi, les acteurs OTT sont devenus des concurrents très compétitifs des opérateurs des télécommunications. En effet, ces acteurs connaissent une croissance rapide vue leurs investissements réduits, leurs emplois directs limités avec une optimisation fiscale internationale et une régulation limitée ou inexistante alors que les opérateurs des télécommunications font face à une croissance réduite, une masse salariale importante et un régime fiscal national et respectent rigoureusement une régulation stricte et imposante.

Le p-dg de Tunisie Telecom insistera sur la baisse des revenus des services traditionnels (Voix et SMS) ainsi que l’augmentation des investissements à cause de la croissance du trafic Data, ce qui a contribué à la dégradation des marges bénéficiaires des opérateurs.

Face à cette situation non confortable, les opérateurs doivent transformer leurs modèles économiques et changer de stratégies face aux pertes dues aux acteurs OTT.

M. Kraiem a insisté sur l’importance de la monétisation, mettant en exergue les opportunités très prometteuses qu’offrent les services financiers numériques (m-banking, m-payment…) aux opérateurs.

Tunisie Telecom, poursuit son PDG, a opté pour d’autres marchés et niches où le potentiel économique est grand, à l’instar du Big Data, du Cloud Computing et de l’IOT, qui constituent une opportunité réelle pour les opérateurs télécoms afin de surmonter leurs défis et augmenter leurs revenus.

Et de conclure de la part du responsable, que l’évolution des modèles économiques des opérateurs doit passer par un meilleur équilibre entre les acteurs OTT et les opérateurs des télécommunications. Elle reste tributaire également du développement de contenus et de nouveaux services à grande valeur ajoutée, ainsi que d’un positionnement sur les chaînes de valeur des nouvelles technologies qui offrent aux opérateurs des opportunités de développement réelles.

En fin, M. Kraiem a insisté sur le rôle important que doivent jouer les régulateurs afin de réviser les obligations de la régulation imposées sur les opérateurs télécoms.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs   Tek   TopNews






  • Envoyer