Des films tunisiens seront à l’honneur au FAFM Annaba 2018

Plusieurs réalisateurs tunisiens seront à l’honneur à la 3ème édition du Festival International du Film Méditerranéen (FAFM) de Annaba 2018 (FAFM), dont le démarrage aura lieu mercredi 21 mars dans la ville algérienne de Annaba et se poursuivra jusqu’au 27 du même mois.

Le nouveau film “El Jaida” de la cinéaste Selma Baccar est en lice pour la compétition officielle de la section des longs métrages du FAFM sachant que sa projection est prévue le lundi 26 mars au Théâtre Azzeedine Medjoub. Il sera en compétition parmi une sélection de 10 films en compétition officielle des longs métrages, représentant l’Algérie, l’Espagne, l’Espagne, la France, l’Italie, la Palestine et la Syrie.

Dans la section hommages du festival, un hommage posthume sera rendu à la mémoire du réalisateur tunisien Taieb Louhichi, décédé le 21 février 2018, à travers la projection de son dernier film “La Rumeur de l’Eau”.

Un autre réalisateur tunisien sera également à l’honneur à savoir Ridha Behi, à travers la projection de son premier long-métrage “Le soleil des Hyènes”, un film culte sorti en 1977, et “Fleur d’Alep” un long-métrage de fiction sorti en 2016.

La réalisatrice tunisienne Sonia Chamkhi sera au jury de la compétition pour les films de fiction présidée par Jacques Fieschi, réalisateur, scénariste et écrivain français. La compétition documentaire sera présidée par le réalisateur belge Jean-Jacques Andrien.

La cérémonie d’ouverture du festival verra la projection d’une œuvre cinématographique syrienne “Une famille syrienne” du réalisateur Belge Philippe Van Leeuw dont le pays sera l’invité d’honneur de cette édition 2018, placée sous le slogan “La paix en Méditerranée”.

Une sélection de plus de 60 films dont des longs et courts-métrages du genre fiction et documentaire sont au line-up du festival. Dix films sont sélectionnés en compétition documentaire provenant de sept pays des deux rives de la Méditerranée sachant que le pays hôte sera présent avec 6 œuvres (3 fictions et trois documentaires) dont deux coproductions, l’une avec le Portugal et l’autre avec la Suisse.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






Une réflexion au sujet de « Des films tunisiens seront à l’honneur au FAFM Annaba 2018 »

  1. Suis complètement daccord avec le texte Fraternellement : Fred Brûlé (Pléchâtel Ille-et-Vilaine ; ancien coopérant en Algérie de 1966 à 1971 de lAssociation de jumelage Rennes-Sétif; en mai 2013 : séjour dans lEst Algérien chez des amis à Sétif et accueilli par mes anciens élèves à Constantine, Annaba, Skidda et Zouk el Tenine plus de 40 ans après les cours suivis et donnés au Lycée Tewfik Khaznadar de Constantine

  • Envoyer