La femme tunisienne et la cause palestinienne, thème principal de la 34ème édition de la Foire internationale du livre de Tunis

La femme tunisienne sera le thème principal de la 34ème édition de la Foire internationale du livre de Tunis, et ce, pour rendre hommage à son rôle en matière de préservation de la nature civique de la société et pour appuyer son combat actuel pour l’égalité dans l’héritage, a annoncé, vendredi, le directeur général de la 34ème édition de la foire internationale du livre Chokri Mabkhout dans une conférence de presse destinée à présenter les grandes lignes de cette nouvelle édition qui se tiendra du 6 au 15 avril 2018 au Palais des expositions au Kram.

“Le choix du thème est une invitation à la réflexion sur la cause féminine comme un sujet central dans le développement de la société tunisienne” a expliqué Mabkhout en affirmant que la Foire reflète ainsi la dynamique qui anime le pays.

La cause palestinienne sera aussi parmi les thèmes discutés lors de cette édition, a poursuivi le directeur en ajoutant qu’une réflexion sera proposée à l’occasion de la commémoration des 100 ans de la Déclaration Balfour.

Parmi les nouveautés de cette édition, la création du prix d’honneur “Taoufik Baccar”, prix qui sera attribué à une personnalité intellectuelle pour son parcours académique en plus du prix “Fatma Haddad” pour les études philosophiques qui vient mettre en valeur la philosophie et son apport dans la société.

Le directeur de la 34ème édition de la Foire a, par ailleurs, indiqué que l’Algérie sera l’invité d’honneur de cette édition ajoutant que la direction de la foire a choisi la maison d’édition espagnole “Pygmalion-Sial” comme invité d’honneur en mentionnant que cette maison espagnole est la première maison d’édition à avoir édité les poèmes d’Abou El Kacem Chebbi.

La foire du livre de Tunis rendra hommage à la mémoire de plusieurs intellectuels comme Raja Ben Ammar et Mohamed Talbi. Des hommages seront rendus également à Youssef Seddik et Mahmoud Tarchouna (Tunisie), Mohamed Hassen Alouane (Arabie Saoudite) Rabai Al Madhoun et Yayha Yakhlef de Palestine.

Cette nouvelle édition enregistre la participation de 775 éditeurs représentant 32 pays arabes et étrangers dont 126 éditeurs tunisiens. S’agissant des exposants, le nombre a atteint 259 exposants représentant 25 pays en plus de 111 exposants tunisiens.

Plus de 80 activités culturelles et animations seront au rendez-vous de cette édition, à l’exception des lectures poétiques qui ont été introduites dans les Journées poétiques de Carthage qui se déroulent du 21 au 31 mars 2018.

S’agissant du programme consacré aux enfants et à la jeunesse, il sera aussi riche et varié avec une portée internationale à l’instar de l’édition précédente avec comme invité d’honneur la Russie et la participation de 12 pays arabes et étrangers. Une nouvelle compétition “On lit pour être plus belles” est destinées aux jeunes filles de 14 à 18 ans.

Cette nouvelle édition garde le même slogan de l’ancienne édition “Lire pour vivre deux fois” et le même logo inspiré du poète romain Virgile, a indiqué Mabkhout en émettant le souhait de voir le slogan ainsi que le logo rester dans les prochaines éditions.

De son côté, le secrétaire général de l’Union des éditeurs tunisiens, Mohamed Salah Maalej, a fait savoir que les vendeurs de jouets et les éditeurs non professionnels exposant des livres piratés ont été écartés. Il a, dans ce sens, rappelé que des équipes de contrôle ont été créées pour lutter contre toute forme d’infractions dans ce sens.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer