Projet SELIMA : Pour la paix et la sécurité avec et à travers les femmes

Mis en œuvre depuis novembre 2016 par l’Association Tunisienne de Gestion et de Stabilité Sociale (TAMSS) avec l’appui du programme des Nations Unies ONU Femmes et du Gouvernement de la République de Finlande, le projet SELIMA a pour objectif de promouvoir la participation de la femme à l’édification de la paix et au maintien de la sécurité en Tunisie, conformément aux recommandations et aux orientations stratégiques basées sur les résolutions Onusiennes, notamment la résolution 1325 du Conseil de Sécurité.

Lors d’une Conférence-débat organisée jeudi 26 avril 2018 à Tunis, l’équipe du projet et ses partenaires ont annoncé les résultats du projet SELIMA à l’occasion de sa clôture. Cette Conférence a été présidée par Son Excellence Leena Gardemeister, Ambassadeur de Finlande en Tunisie, Hela Skhiri, chargée du Programme National-ONU Femmes Tunisie et Lylia Ben Hamida, Directrice de programmes à l’Association TAMSS.

Durant la première année du Projet, les membres actifs de 12 associations de la société civile et divers acteurs publics, syndicalistes, sociologues, islamologues et députés de l’ARP ont pris part à cinq tables rondes organisées dans le but d’établir un consensus et des recommandations pratiques autour du renforcement du rôle de la femme dans la promotion de la paix et de la sécurité.

La résolution 1325 du Conseil de Sécurité souligne, en effet, l’importance d’une pleine participation active des femmes, dans des conditions d’égalité, à la prévention et au règlement des conflits ainsi qu’à l’édification et au maintien de la paix.

En Septembre 2017, TAMSS a tenu une conférence nationale où les 43 recommandations issues de ces tables rondes et formulées en respectant les 4 axes d’intervention de la résolution Onusienne : Protection – Prévention – Participation – Reconstruction, ont été présentées comme champs prioritaires d’intervention en Tunisie.

La deuxième phase du projet SELIMA a été consacrée à la sensibilisation, la formation, le coaching et l’accompagnement de 7 associations locales tunisiennes dans la rédaction de projets d’action et le renforcement de leurs capacités institutionnelles. Ces associations ont pu développer des propositions de projets visant à instaurer des systèmes d’alertes précoces et à s’engager dans des actions avec les femmes, les mères et tous les citoyens et ce à plusieurs niveaux: enseignement, éducation religieuse, santé, lois, famille, respect des droits fondamentaux, inclusion économique et sociale et relations citoyennes avec les forces de sécurité du pays.

Ces associations s’activent aujourd’hui pour trouver un financement à leurs propositions de projets citoyens.

Il s’agit des associations suivantes : Association Tunisienne de Soutien à la Famille “Yessrine” (ATSF “Yessrine”) ; Association InnoPeace ; AfrimaLife BPW Tunisia ; Union des Tunisiens Indépendants pour la Liberté ; Association les Habitants d’El Mourouj 2 ; Association Irtikaa ; Ligue Tunisienne des Droits Politiques de la Femme.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer