Tunisie – BAC 2018 : Démarrage de l’opération de distribution des copies des épreuves écrites

Le coup d’envoi de l’opération de distribution des copies des épreuves écrites de la session principale du baccalauréat 2018 aux centres régionaux de dépôt des examens a été lancé, dimanche à l’aube, au siège de la direction générale des examens, sous haute surveillance sécuritaire et militaire.

La distribution des copies s’effectue par voie aérienne, de la direction des examens, vers l’aéroport militaire d’EL Aouina, puis en direction des aéroports de Monastir, Sfax, Gabès et Tozeur, a déclaré à l’agence TAP, Omar Ouelbani, directeur général des examens.

Des copies seront transférées de l’aéroport de Monastir, aux directions régionales des examens relevant des gouvernorats de Monastir, Kairouan et Mahdia. D’autres seront distribuées, à partir de l’aéroport de Gabès, vers les directions régionales des examens de Medenine, Gabès et Tataouine.

De l’aéroport de Tozeur, des copies seront transportées aux directions régionales de Tozeur, Kébili et Gafsa, a-t-il affirmé et de préciser que la répartition des copies destinées aux directions régionales de Sfax 1 et 2, Kasserine et Sidi Bouzid, aura lieu à l’aéroport de Sfax.

Les commissariats régionaux de l’éducation du nord et du grand Tunis peuvent recevoir les copies, directement, de la direction générale des examens, a-t-il signalé.

Après avoir rangé les copies dans les 27 centres régionaux de dépôt des examens, ces établissements seront fermés jusqu’au 6 juin matin, date du démarrage des examens, a-t-il expliqué.

Le directeur général des examens a appelé les parents à mettre en garde leurs enfants contre toute tentative de fraude, rappelant, à cet égard, les dernières mesures annoncées le 18 mai dernier. Tout candidat disposant d’un appareil électronique à l’intérieur d’un centre d’examen sera suspecté d’une tentative de fraude.

Quelques transgressions ont été enregistrées à l’oral et lors des examens pratiques, a-t-il fait savoir. Tout candidat à l’examen du baccalauréat ayant commis la fraude ou la tentative de fraude ne pourra s’inscrire de nouveau à l’examen qu’après cinq ans et sera exclu de tous les établissements éducatifs publics, a-t-il rappelé. Et d’ajouter que lorsque la fraude ou la tentative de fraude est associée au mauvais comportement, le candidat risque d’être interdit de passer l’examen du baccalauréat pendant six ans.

Ces mesures seront affichées à l’entrée principale de chaque centre d’examens, a-t-il indiqué et affirmé que deux agents seront chargés sur place de la sensibilisation des élèves, en leur rappelant les mesures prises contre la fraude.

Tous les appareils électroniques sont interdits, y compris les stylos électroniques, les montres, les lunettes et les écouteurs électroniques, a-t-il fait remarquer.

Le ministre de l’éducation, Hatem Ben Salem a, pour sa part, souligné, dans une déclaration aux médias, la nécessité de faire face à toute tentative de fraude, estimant que le rôle des parents est primordial.

Le programme officiel du bac (toutes matières confondues) a été achevé, en dépit de la crise avec le syndicat de l’enseignement secondaire, au cours de l’année scolaire courante, a assuré le ministre. ” Il ne faut pas avoir peur ni paniquer, car tous les sujets d’examens sont tous à la portée “, a t-il rassuré.

A noter que la session principale du baccalauréat au titre de l’année 2018, démarrera le 06 juin et se poursuivra jusqu’au 13 du même mois.

Les résultats seront proclamés le 24 juin 2018. La session de contrôle aura lieu du 26 au 29 juin 2018 et les résultats seront annoncés le 07 juillet 2018. Le nombre des candidats s’élève à 132 mille 250, dont 108 mille candidats des lycées publics, 19 mille des lycées libres et 6 mille candidats libres.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer