JMC 2018 : le “Oud” à l’honneur au premier symposium international du Luth de Tunis

Le Palais Du Baron d’Erlanger à Sidi Bou Said accueille du 04 au 06 octobre 2018, le premier symposium international du luth de Tunis. Un rendez-vous musical qui mettra à l’honneur l’instrument le Luth ou l’Oud en présence du plusieurs professionnels qui mettront l’accent sur l’importance du développement des activités autour du Luth.

Ce forum a réuni les spécialistes les plus connus des instruments à cordes en Tunisie et dans le monde arabe à l’instar de Béchir Gharbi et Kamel Ferjani (Tunisie), Ahmed Fathi (Yemen), Omar Béchir (Irak) et Tarek Abdallah (Egypte). Il présidé par le spécialiste du luth Mahmoud Guettat, titulaire du premier prix international des sciences de la musique.

Dr Mahmoud Guettat présente plus de détails dans la vidéo qui suit :

Dans son allocution d’ouverture du colloque, Mahmoud Guettat a présenté son livre publié en 2006 et intitulé ” Le luth entre l’exactitude scientifique et les secrets de l’art ” qui traite de l’histoire du luth et son développement à travers le temps. Pour le chercheur, ” Le Luth est un instrument symbolique dont l’histoire est intimement liée à celle de la musique arabe ancienne “.

En prenant la parole, Béchir Gharbi a rendu hommage au luthiste tunisien Ahmed Kalai disparu en 2008 et qui a révolutionné la pratique de cet instrument en la rapprochant de celle du violon.
Cette séance d’ouverture a été aussi une occasion pour évoquer la place prépondérante qu’occupe le Luth au Yémen, en Egypte et en Irak à travers les interventions de Ahmed Fathi, Omar Béchir et Tarak Abdallah qui ont présenté l’histoire du Luth dans leurs pays respectifs en tant que socle des sciences musicales auquel se réfèrent les philosophes.

Ce symposium est marqué par l’organisation d’ateliers techniques sur le oud, sur la fabrication de luth et d’une compétition internationale de oud en Tunisie auquel participent dix candidats de Tunisie, d’Algérie, de la Turquie, d’Iran, de la Syrie, de l’Irak et de la Grèce.

Trois prix sous forme de trois instruments oud d’une valeur totale de 15.000 dollars fabriqués par Faruk Türünz, un luthier turc spécialisé dans le oud et considéré comme l’un des meilleurs fabricants de ouds, seront remis aux trois premiers lauréats lors de la soirée de la clôture des JMC, samedi 6 octobre à la Cité de la culture de Tunis.

Tekiano avec TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer