Faut-il faire confiance au e-commerce en Tunisie ?

Le label de confiance e-commerce a été lancé officiellement, après la signature de l’accord en la matière, par les différentes parties prenantes, à savoir le ministère du Commerce, la Chambre Nationale Syndicale du E-Commerce et de la Vente à Distance (SEVAD), l’Institut National de la Consommation (INC) et l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC) et ce, en marge de la conférence sur le thème “Le commerce électronique en Tunisie : Opportunités et Défis”.

Selon Tarek Ben Jazia, président de l’INC, ce label sera octroyé à tout site marchand tunisien répondant à une série de critères de transparence et de sécurité, et offrant un service de qualité (délais de livraison acceptable, services après-vente…).

L’idée de la signature de l’accord est venue après l’enquête sur le e-commerce réalisée par le SEVAD en partenariat avec l’INC.

Cette enquête indique que 53% des non e-acheteurs ont l’intention d’acheter en ligne et que 79% des e-acheteurs ont l’intention de continuer leurs achats en ligne. Mais en contrepartie, l’enquête révèle que 49% des non acheteurs n’ont pas encore essayé car ils ont entendu de mauvaises expériences dans leurs environnements d’achats en ligne.

D’après la même enquête, 70% des achats en ligne se font en cash à la livraison. Pour cela, nous avons contacté Elyes Jeribi, CEO de Jumia Tunisie, premier site de vente en ligne en Tunisie. Cette plateforme offre un paiement cash à livraison. Mr Jeribi nous a confirmé que l’utilisation du cash comme seule option sur Jumia est liée essentiellement au manque de confiance des tunisiens aux modes de paiements électroniques. Mais il a estimé que l’option de e-paiement sera active sur  le site, au début de l’année prochaine.

Le responsable de Jumia a également tenu à insister que la confiance des clients est la première préoccupation du site. C’est d’ailleurs l’un des rares sites qui applique la politique du “satisfait ou remboursé” comme l’oblige la loi 83/2000 régissant le e-commerce en Tunisie.

“Nous sommes rigoureux quant à la qualité et la conformité des produits. Bien que nous soyons une Marketplace, nous tenons à faire des contrôles a priori et a posteriori. Dans les cas où nous détectons une livraison de produit non conforme, nous bannissons immédiatement le vendeur, avec de lourdes pénalités.” A déclaré dans ce sens Elyes Jeribi avant d’ajouter : “Pour gagner encore plus la confiance de nos clients, nous avons lancé le Jumia Express. Ce service réduit les délais de livraisons jusqu’à 24h et tous les produits transitent par notre entrepôt avant livraison pour un contrôle qualité”.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer