La Table de Jugurtha inscrite sur la liste du patrimoine national Tunisien

La Table de Jugurtha située à Kalaat Senane (Gouvernorat du Kef, nord-ouest) a été inscrite en tant que site culturel sur la liste du patrimoine national a indiqué l’universitaire Ridha Shili, chercheur dans le domaine du patrimoine et de l’histoire économique.

Dans une déclaration à l’agence TAP, il a mentionné que cette annonce a été faite hier lundi au cours des travaux de la commission nationale du patrimoine pour l’année 2018 chargée de l’examen du projet d’inventaire et de protection des monuments historiques et de création de sites culturels.

Ont été présents aux travaux de la commission, le ministre des affaires culturelles Mohamed Zine el Abidine, le directeur général de l’Institut national du patrimoine (INP) Fawzi Mahfoudh et le directeur général de l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle (AMVPPC) Kamel Bchini ainsi que des représentants de plusieurs ministères concernés dans ce domaine: des finances, de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche maritime et le ministère des affaires locales et de l’environnement.

Cette étape, a mentionné le chercheur, sera importante et cruciale en vue d’appuyer le dossier d’inscription définitive de la Table de Jugurtha sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco faisant savoir dans ce sens que ce dossier est en cours de finalisation et sera soumis à l’Unesco au début de l’année 2019.

Située à 4 km de Kalaat Senane (délégation du gouvernorat du Kef, nord-ouest), la Table de Jugurtha, un plateau de 80 hectares est considérée selon les spécialistes “une curieuse montagne de forme tabulaire et une véritable forteresse naturelle entourée de falaises qui, tombant à pic, ont fait de ce lieu un refuge idéal pour échapper à l’ennemi. Son accès n’est possible que par la face Nord, par un chemin étroit, creusé dans une faille. Des traces de sabots sont encore visibles sur les pierres”.

Pour rappel, 12 sites tunisiens sont inscrits sur la liste préliminaire de l’Unesco. Cependant, depuis plus de 20 ans, aucun site ou monument tunisien n’est inscrit sur la liste définitive du patrimoine mondial de l’Unesco.

Tekiano avec TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer