Tunisie -catastrophes météorologiques : La Tunisie classée 136e sur 180 pays en termes de risques climatiques

La Tunisie est classée 136ème, sur plus de 180 pays, en termes de risques climatiques, selon l’Indice mondial des risques climatiques (Global Climate Risk Index 2019), de l’organisation allemande GermanWatch à Kaotowice en Pologne, en marge du sommet du climat.

La moyenne des pertes économiques en Tunisie liées à ces risques, est estimée à 66,040 millions de dollars (la Tunisie est 96ème). La Tunisie est selon ce rapport, mieux positionnée que beaucoup d’autres, dont les Etats insulaires et les pays pauvres, affectés par l’intensité accrue des tempêtes. La moyennes des pertes en termes de points de croissance (PIB) est estimé à 0, 071 et le pays est pour ce volet classé 116ème.

En effet, depuis 1997, plus de 520 000 personnes ont été tuées dans plus de 11 000 événements météorologiques extrêmes, selon l’Indice des Risques climatiques. Les dommages économiques se sont élevés à environ 3,16 billions de dollars américains.

Un certain nombre de pays en développement doivent déjà régulièrement, faire face à des catastrophes météorologiques, en particulier des pays plus pauvres comme Haïti, le Sri Lanka ou le Vietnam qui font face à de grands défis, conclut le rapport de l’organisation, présenté, mardi en marge du sommet du climat à Katowice (Pologne).

“Les récentes tempêtes d’une intensité jamais atteinte auparavant ont eu des effets désastreux sur les Etats insulaires”, ont indiqué les représentants de Germanwatch.

“En 2016, Haïti a été frappé par le plus violent ouragan depuis plus de 50 ans et les Fidji par le plus violent cyclone jamais enregistré sur l’île. C’est pourquoi Haïti se classe au premier rang de l’indice des pays les plus touchés 2016. ” Dans nombre des pays les plus touchés par les catastrophes naturelles de l’année dernière, des pluies extrêmes ont suivi des périodes de sécheresse extrême”.

Selon l’indice à long terme, au cours des 20 dernières années, de 1997 à 2016, le Honduras, Haïti et le Myanmar ont été les plus touchés.

D’après la TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer