Des pièces archéologiques datant de l’époque romaine découvertes sur un chantier à Ben Arous

Des pièces archéologiques avec des symboles et inscriptions datant de l’époque romaine ont été récemment découvertes sur le site des travaux du projet de complexe culturel et de jeunesse à Ben Arous, selon les premières observations des experts de l’Institut National du Patrimoine (INP).

Dans une déclaration à la presse, le secrétaire général de la municipalité de Ben Arous, a souligné que l’INP avait prévenu la municipalité d’interrompre les travaux sur les lieux qui pourraient abriter un site archéologique ajoutant que des archéologues seront dépêchés sur place afin d’inspecter et d’identifier les cartographies d’un éventuel site archéologique.

L’archéologue Lotfi Rahmouni avait publié quelques jours précédant cette déclaration des photos montrant des stèles romaines détériorées qui ont été déplacées de la forêt de Ben Arous à la Sebkha de Tunis. Ces stèles appartiendraient au sanctuaire romain de Saturne découvert à Ben Arous.

A la lumière de ces données, une réunion a eu lieu jeudi au siège du ministère des Affaires Culturelles, avec les représentants des différentes parties intervenantes dans le projet afin d’examiner les mesures à prendre. Selon le chargé municipal, il a été décidé d’interrompre les travaux sur une partie du projet et d’y placer une garde permanente, afin de permettre aux experts de l’INP d’effectuer les fouilles nécessaires qui permettraient d’identifier la nature exacte des pièces découvertes et de délimiter le site.

Au cas où les résultats des fouilles confirmeraient l’existence d’un site archéologique, des solutions alternatives sont à envisager afin de permettre le parachèvement de cet important projet dans la banlieue sud, a-t-il estimé.

Une enveloppe de 93 millions de dinars, un don du gouvernement chinois est allouée pour la réalisation de ce projet de complexe culturel et de jeunesse à Ben Arous, sur une superficie de plus de 5 hectares. Suite au parachèvement des procédures techniques et l’étude de faisabilité, les travaux avaient été entamés début novembre 2018 en vertu d’un accord bilatéral entre le gouvernement tunisien et son homologue chinois.

Le complexe sera édifié sur trois hectares abritant le bâtiment administratif, une médiathèque, une salle de spectacle de plus de 500 places, des salles d’entraînement sportifs et de divertissement pour les jeunes (piste de bowling) et une piscine couverte. La zone couverte abritera aussi une unité d’hébergement de 50 pièces et 100 lits, des services communs dont une salle d’attente, une aire de jeux pour enfants, des vestiaires, une cuisine et un restaurant.

Dans la zone extérieure, seront aménagés des stades de mini-football (2), handball (1), volley-ball (1) et basket-ball (1) en plus de terrains de tennis (2), une arène de ski urbain et des espaces de jeux pour enfants.

Le projet est situé au cœur de la zone forestière près du Centre de Traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous. Les travaux devraient s’étaler sur trois ans et le projet serait fin prêt 2022.

Tekiano avec TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer