Khaled Koubâa en Tunisie pour parler “Facebook”, “Whatsapp”, “Instagram” et ” Messenger “…

Khemaïes Jhinaoui, s’est entretenu vendredi avec le directeur du bureau des politiques publiques de ” Facebook ” pour l’Afrique du Nord, Khaled Koubaâ.

Expert international en informatique et membre du Conseil d’administration d’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’autorité mondiale de régulation de l’Internet, Khaled Koubaâ a rejoint fin janvier 2019 la société ” Facebook “, en tant que directeur du bureau des politiques pour l’Afrique du Nord.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, la rencontre a permis d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre la Tunisie et la Société “Facebook” lors des prochaines manifestations régionales et internationales que devrait accueillir la Tunisie, en l’occurrence le 30e Sommet arabe et le Sommet de la Francophonie.

A cette occasion, Jhinaoui a mis l’accent sur l’importance de l’instauration de relations de coopération entre la Tunisie et cette société pour tirer profit des potentialités considérables qu’elle offre en matière de développement de l’économie numérique et d’appui aux jeunes entreprises.

Le chef de la diplomatie tunisienne a saisi l’occasion pour attirer l’attention sur la nécessité de face faire aux contenus violents et extrémistes diffusés sur les sites Internet, face à leur instrumentalisation par certaines parties pour compromettre la sécurité des peuples et des sociétés et ébranler la stabilité des Etats.

De son côté, Khaled Koubaâ a souligné l’engagement de la Société “Facebook” à mettre ses expertises et ses compétences à la disposition de la Tunisie pour contribuer à la réussite des grandes échéances qu’elles attendent.

Il a également fait état de l’engagement de la société à favoriser la concertation et la coordination avec les différentes parties pour contrôler les contenus violents et empêcher l’exploitation de ses sites et de ses applications, notamment ” Whatsapp “, ” Instagram ” et ” Messenger ” pour nourrir l’extrémisme et inciter à la haine.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   News   Tek






  • Envoyer