L’ISAMM organise la 12e rencontre du réseau universitaire de la création numérique

La rencontre du réseau universitaire de la création numérique RUN dans sa 12ème édition se tiendra du 4 au 9 mars 2019 au Centre International de Formation des Formateurs et D’innovation Pédagogique de Carthage.

Le Réseau Universitaire de création Numérique (RUN) est un réseau international d’excellence réunissant seize universités du Brésil, France, Liban, Chine, Canada, Madagascar et Tunisie de quatre continents. Créé en 2005, il organise une rencontre annuelle regroupant des délégations d’étudiants appartenant à ces différentes institutions. Encadrés par leurs enseignants, ces groupes réfléchissent et réalisent des créations numériques autour de thèmes choisis au préalable. La 1ère  édition a eu lieu en 2006 en Ile-de-la-Réunion.

Pour cette 12ème édition, l’ISAMM a choisi en concertation avec son partenaire principal : l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de la Promotion Culturelle – AMVPPC – relevant du Ministère des Affaires Culturelles, les deux thèmes suivants : Monuments de jeux et de spectacles à Carthage ; Eau et ouvrages hydrauliques à Carthage.

Etre sélectionné comme pays hôte de la rencontre du RUN est sans doute une aubaine pour l’Université tunisienne, pour la Recherche Scientifique en Tunisie et pour le développement de la création numérique. Il est légitime de constater que le niveau national de l’Enseignement Supérieur jouit d’un très bon niveau permettant aux équipes tunisiennes de s’affronter à des équipes étrangères lors de challenges tel que celui du RUN, cela ne peut qu’impacter positivement l’avenir des étudiants tunisiens, de développer encore plus l’intelligence, la créativité et surtout la confiance en soi et en son pays.

Cet événement aura aussi un impact positif sur les conditions socioéconomiques de la Tunisie qui cherche à promouvoir son image et retrouver sa place parmi les destinations touristiques les plus prisées. Accueillir des délégations étrangères de qualité, capables d’apprécier notre patrimoine historique, culturel et archéologique est une occasion d’attirer un nouveau type de tourisme : le tourisme intellectuel.

Pour toutes ces raisons, souhaitons un grand succès à cet événement et aux différentes équipes de challengers !

Il faut souligner que l’importance de cet événement a mobilisé l’intérêt de la classe politique. En effet, l’ouverture se fera sous le haut patronage des Ministres de l’Education Nationale et du Tourisme et de l’Artisanat. La clôture se tiendra sous le haut patronage des  Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et des Affaires Culturelles.

Depuis ses débuts en 2000, l’Institut Supérieur des Arts Multimédia de la Manouba (ISAMM) s’est distingué des autres institutions universitaires par la pluridisciplinarité de ses filières et la polyvalence des profils formés et lancés sur le marché de l’emploi.

En effet, l’ISAMM compte en son sein trois départements : Informatique & Multimédia, Communication & Multimédia et Cinéma & Audio-Visuel. Il décerne six types de licences, quatre types de Master et un diplôme d’Ingénieur. Le dénominateur commun entre tous ces titres est le rapport avec le multimédia et la création numérique que ce soit d’un point de vue purement technique et scientifique ou encore d’un point de vue artistique.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Art   Kult   TopNews






  • Envoyer