Lab’Baladiya lance le 3ème atelier : “Gestion municipale et développement local en milieu rural” à Kélibia

Fortes du succès des deux premières éditions du Lab’Baladiya (laboratoire municipal), la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes (FNVT) et l’Ambassade de France en Tunisie, en partenariat avec le Ministère des Affaires locales et de l’Environnement, l’Agence française de Développement et Expertise France, organisent un troisième atelier Lab’Baladiya consacré à la « Gestion et au développement local en milieu rural » du 27 février au 2 mars à Kelibia.

Elaboré et co-animé par deux coordinateurs pédagogiques de renom, M. Hatem MLIKI, expert en gouvernance locale, et M. Michel THIOLLIERE, Maire honoraire de Saint-Etienne, cette session s’articule autour d’une réflexion collective sur les moyens et les opportunités dont disposent les petites et moyennes communes pour maintenir des services publics de proximité.

Conçu pour répondre aux défis propres aux petites communes, cet atelier réunit une trentaine d’auditeurs élu(e)s et agent(e)s français et tunisiens, représentant les collectivités suivantes :

–  Pour la partie française : Colomiers, Dompierre-sur-Yon, Fontanès, Lescar, Souternon, Tartaras, Sousville, Puyméras et Ramonville Saint-Agne ;

– Pour la partie tunisienne : Ain Sobh Nadhour, Azmour, Bouzguem, Chrayaa Machrek Chames, El Aroussa, El Guettar, El Krib, El Mida, Ghomrassen, Hammam-Ghezaz, Haouaria , Jemna, Jhina, Kelibia, Maamoura, Menzel Salem, Metouia, Sidi Hani, Takelsa, Testour, et Zaoueit Kontech.

La question des compétences municipales dans le développement local est également abordée. La fin de l’atelier consacre une attention particulière à la question de l’économie sociale et solidaire (ESS) comme levier de développement local.

Cet atelier marque la mi-parcours du cycle des 6 ateliers prévus par le Lab’Baladiya.

Depuis le lancement de ce dispositif, le Lab’Baladiya a accompagné plus de 109 maires, élu.e.s et agent.e.s territoriaux issus de 84 communes françaises et tunisiennes. Réunies à chaque atelier sur deux jours et demi, ces élu.e.s ont pu échanger leurs expériences concrètes en matière de gouvernance locale, d’élaboration d’une stratégie et d’une vision pour leur municipalité, et de mise en œuvre de projets à l’échelle de leur territoire. Au-delà des échanges d’expérience, le Lab’Baladiya a aussi permis le développement de projets de coopération et de relations partenariales entre collectivités françaises et tunisiennes.

Trois autres rendez-vous sont prévus en 2019 :

– Patrimoine et culture, leviers du rayonnement territorial : Le Kef, 23 au 26 avril 2019 ;
– La ville et ses espaces publics : Kairouan, 12 au 15 juin 2019 ;
– L’aménagement du territoire à l’heure de la métropolisation : Sfax, 25 au 28 juin 2019.

Avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   News   Politik






  • Envoyer