Programme et coup d’envoi du Festival arabe Art et Jeunesse “C’ARTS” à l’Espace Carmen

C’est avec la “Issawiya de Sidi Bousaid” que le coup d’envoi a été donné, lundi, de la première édition du festival arabe art et jeunesse “C’ARTS”, à l’espace Carmen à Tunis.

La directrice du festival et propriétaire de l’espace Carmen, Kaouther Dhaoui, a déclaré à l’agence TAP que les défis rencontrés par les jeunes ont été parmi les motivations qui ont conduit à la création de ce festival.

“L’objectif du festival est d’offrir l’occasion aux jeunes d’assister à des pièces de théâtres, des spectacles musicaux et des débats”, a souligné la directrice en affirmant que cette manifestation culturelle “est un hymne à la solidarité, la tolérance, et la cohésion sociale”.

Se poursuivant jusqu’au 23 mars, le festival “C’ARTS” propose chaque jour une pièce de théâtre suivi d’un débat, en plus des animations musicales et des expositions d’art plastique.

“Les pièces de théâtres ont été sélectionnées selon des thématiques qui touchent directement les jeunes”, a précisé Kaouther Dhaoui, indiquant que l’entrée à tous les spectacles est gratuite.

Signée Walid Daghsni, la pièce d’ouverture “Autres Demons” est une adaptation du livre “De l’amour et autres démons” de Gabriel Garcia M?rquez. Produite par Clandestino Prod, la pièce est interprétée par Amanie Belaaj, Oussama Kechkar, Mounir Laamari, et Neji Kanouati. Religion, sciences et lutte de pouvoirs tels sont les thèmes abordés dans “Autres Démons”. La représentation a été suivie d’un débat autour de “L’art et la création comme moyen de lutte contre le terrorisme et la délinquance” animé par le psychologue Sami Kallel. La soirée de l’ouverture est animée par l’artiste engagé Yasser Jraidi.

Le programme du festival démarre chaque jour à partir de 15h par une pièce de théâtre suivi d’un débat puis d’un spectacle musical ou d’un spectacle de danse. Il se déroule comme suit:

– Mardi 19 mars, “Errhout” de Imed El May suivi d’un débat autour du théâtre et les arts comme moyen d’équilibre psychologique chez les jeunes. La soirée sera animée d’une pièce de théâtre de Rim Boussoffara puis d’un spectacle musical de la troupe “Chrifi”.

– Mercredi 20 mars, projection d’un film autour de l’immigration clandestine suivi d’un débat animé par Mohamed Jouili. Après le débat, un spectacle sera assuré par les étudiants de l’Institut supérieur des arts sous la supervision de Moez Turki.

– Jeudi 21 mars, “Trois filles” de Ridha Boukadida suivi d’un débat autour du théâtre comme moyen de communication. Le débat sera animé par le sociologue Foued Ghorbal qui sera suivi par le spectacle “Layssa Baad” de Entissar Issawi.

– vendredi 22 mars, une rencontre poétique intitulée “La Tunisie parle de poésie dans les langues du monde et de la convergence des générations”. Après la rencontre, une discussion libre est programmée autour des problèmes rencontrés par les jeunes. Le débat sera animé par Aziza Darghouth suivi d’un spectacle de danse.

– samedi 23 mars, la journée de clôture démarre avec une conférence autour de “l’appartenance et l’identité territoriale chez les jeunes”. Le débat sera animé par Sayma Bachrouch. La soirée sera animée par la troupe musicale “Les colombes”, la représentation de la pièce de théâtre “Lui et elle” de Najwa Milad puis d’un spectacle de jazz assuré par la troupe Rania.

Avec tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Art   Event   Kult   TopNews






  • Envoyer