La 6e saison d’Andi Fekra livre son verdict …

La grande finale de la 6ème saison 2019 d’Andi Fekra nous a offert quatre projets de qualité, avec un point commun : les technologies de l’information et de la communication. D’où la fierté du parrain de cette compétition, à savoir Tunisie Telecom.

Pour ceux qui l’ignorent, rappelons que «Andi Fekra» est une émission de radio-réalité sous forme de compétition entrepreneuriale ouverte aux jeunes porteurs d’idées de projet pour les aider à concrétiser.

Elle est produite par Express FM et parrainée par Tunisie Telecom qui y donc joue son rôle d’entreprise citoyenne et d’acteur économique et social, dont l’objectif est, entre autres, l’amélioration des conditions économiques et sociales en Tunisie. Autrement dit, à travers ce parrainage, l’opérateur national des télécommunications concrétise sa politique de responsabilité sociale qui encourage le marché de l’entrepreneuriat.

A souligner au passage que l’Université Centrale est devenue cette année un nouveau partenaire d’Andi Fekra, ce qui lui donne une touche “universitaire“ à ce projet “entrepreneurial“.

Revenons maintenant sur cette 6ème édition d’Andi Fekra pour souligner qu’environ 928 candidats s’étaient inscrits sur la plateforme de l’émission, et que seuls 58 ont été choisis pour présenter leurs projets ; les membres jury n’en retiendront que 21 lauréats.

our cette 6ème saison, les quatre membres du jury sont :

– Walid Soltane Midani (fondateur et P-dg de Digital Mania),
– Mohamed Amine Chouaieb (fondateur de la start up CHIFCO, spécialisée dans l’Internet des objets et le Machine to market),
– Haythem Mehouachi (DG de Diva Sicar, le bras investissement du Groupe Tunisie Telecom) et
– Layla Charfi (dirigeante de la Yunus Social Business Tunisie…).

Pour cette année, quatre projets étaient en lice : “Gaines de stérilisation biodégradable“ de Ala Eddine Maatoug ; “9arrini.tn“ de Kaïs Assali ; “Robot de désherbage“ de Safa Bouhajer ; et “Smart Aqua“ de Yosr Ben Brahem.

Tous ces projets, différents certes, vous constaterez, mais collent à l’actualité voire futuristes. Tous mettent en avant les technologies de la communication. Tous sont aussi promus dans les trois grands gouvernorats du pays (Tunis, Sfax et Sousse). Tous visent à améliorer notre quotidien qui dans l’éducation, qui dans l’aquaculture, qui dans l’agriculture…

 

 

Enfin, pour cette 6ème saison d’Andi Fekra, les candidats ont bénéficié de 6 sessions de formation en matière de :
– Positionnement, concurrence et étude de marché
– Ressources humaines, leadership et organisation
– Etude financière et structures d’aide à l’entrepreneuriat
– Communication interpersonnelle
– Technique de communication de marketing
– Stratégie de business plan.

Au final, c’est le projet “Smart Aqua“ de Yosr Ben Brahem qui a remporté, haut la main, la 6ème saison d’Andi Fekra, avec à la clé un chèque de 20.000 dinars offerts bien évidemment par Tunisie Telecom, chèque qu’elle a reçu des mains de Monsieur Mohamed Fadhel Kraiem, le Président directeur général de Tunisie Telecom.

Haut la main, avons-nous dit? Oui, car, et la salle et les membres du jury ont été unanimes pour désigner ce projet comme le meilleur parmi les quatre en compétition.

Pourquoi ? Parce que tout simplement Ben Brahem considère que d’ici quelques années, les ressources aquatiques seront épuisées et que, de ce fait, la seule alternative pour nous pouvoir continuer à consommer du poisson et autres produits de la mer, c’est l’élevage. Et la technique qu’elle est en train de mettre au point pourrait résoudre, en partie, ce problème.

T.B.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer