Accord de partenariat entre le ministère des affaires culturelle et la Fondation Biat pour accompagner les jeunes entrepreneurs dans le domaine culturel

Un accord de partenariat portant sur la mise en place de projets culturels communs adressés aux jeunes créateurs et porteurs de projets culturels novateurs, a été signé jeudi par le ministre des affaires culturelles Mohamed Zinelabidine et le président de la Fondation BIAT pour la Jeunesse Tahar Sioud.

L’objectif de l’accord, signé jeudi, au Palais de Ksar Said au Bardo, consiste à organiser des manifestations culturelles et artistiques communes ainsi que des sessions de formation au profit des porteurs de projets novateurs.

La cérémonie de signature a été une occasion pour annoncer la sélection de 32 jeunes porteurs de projets pour la participation à la première session de formation qui débutera demain vendredi 3 mai 2019.

La formation qui durera une année et demi, sera couronnée par la remise de certificats de master professionnel dans les spécialités concernées. Des professeurs de la Tunisie et de la France spécialistes dans les médias, le théâtre, la musique et bien d’autres domaines assureront l’encadrement des candidats.

Le ministre des affaires culturelles, Mohamed Zinelabidine a souligné dans son allocution l’importance du partenariat entre le secteur public et privé pour la promotion du secteur culturel et son développement, précisant, que ce partenariat permettra d’ouvrir de larges perspectives pour ces jeunes.

Tout en évoquant les difficultés des jeunes à entreprendre dans le secteur culturel, le ministre a mentionné que le choix des matières a été adapté aux attentes des jeunes et aux besoins des projets proposés.

De son côté, le président de la fondation BIAT pour la jeunesse Tahar Sioud que cette fondation a été lancée en 2014 pour soutenir la jeunesse dans différents secteurs scientifique, sportif et culturel. La fondation vise aussi la promotion et l’accompagnement de jeunes entrepreneurs dans le domaine culturel.

Par ailleurs, le ministre des affaires culturelles a annoncé à la fin de la cérémonie la programmation de plus de 2500 activités culturelles au cours du mois de Ramadan dans toutes les régions de la république enregistrant ainsi une hausse par rapport à l’année dernière (2188 activités).

La programmation culturelle concernera les institutions culturelles, les espaces culturels, les prisons, les institutions d’insertion sociale et les centres de protection des personnes âgées en plus de l’organisation de spectacles dans les quartiers à forte concentration démographique.

A noter qu’aucune évocation n’a été faite concernant les négociations avec les syndicats concernant la poursuite de la fermeture des institutions culturelles samedi et dimanche de la semaine ainsi que leur ouverture ou non durant les soirées ramadanesques.

Avec tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer