Ferrari présentera son nouveau véhicule hybride en mai

La prochaine auto hybride Ferrari fera ses débuts à Maranello, en Italie, à la fin du mois de mai, selon le PDG de l’emblématique marque au cheval cabré, qui a récemment confirmé cette information dans le cadre d’un communiqué trimestriel annonçant les bénéfices du groupe.

©Ferrari

« Comme nous l’avons dit précédemment, ce sera un hybride haut de gamme avec des performances de supercar et une vraie beauté», a déclaré le patron de Ferrari dans une publication parue dans le site The Motley fool.

Ce nouveau bolide sera armé de 800 chevaux sous le capot  en se positionnant au dessus du modèle 812 Superfast avec probablement un prix final de vente très élevé et un modèle plus exclusif que la récente F8 Tributo, qui partagera le catalogue avec la nouvelle hybride.

Quant à la motorisation dont le nom est encore sous bonne garde, elle serait d’une puissance, selon les rumeurs, d’un V6 biturbo hybride.

Camilleri a déclaré que Ferrari fera ses débuts dans le secteur hybride, en introduisant pas moins de cinq nouveaux modèles cette année. Le premier était le F8 Tributo de 710 chevaux, qui remplaçait la 488 GTB, lancée à Genève en mars dernier.

Ce nouvel hybride sera la deuxième voiture, ce qui signifie que Ferrari aura trois autres surprises au cours des six ou sept prochains mois.

Dans la partie questions-réponses, Camilleri a confirmé que deux de ces trois super-bolides «seront probablement présentées en septembre», ce qui coïncidera avec le Salon de l’automobile de Francfort, et que la cinquième et dernière nouvelle voiture arrivera vers la fin de l’année.

Tout ce que nous savons sur le nouvel hybride de Ferrari émane de divers rapports. En février, Automotive News avait annoncé que ce nouveau système hybride utilisera un moteur V8, contrairement à certaines rumeurs qui laissaient sous-entendre qu’il s’agissait d’un V12.

Le responsable a également déclaré que 60% de la gamme du constructeur proposerait dorénavant des variantes hybrides, d’ici 2022.

Reste cependant un problème de taille que les techniciens de la célèbre écurie devront gérer : celui du poids habituellement léger de ces nouveaux bolides hybrides, qui pourraient être gênés par de nouveaux éléments qui équiperont ces moteurs comme des batteries un peu trop lourdes.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Matos   Samy Ben Naceur   Tek   TopNews






  • Envoyer