3 municipalités de l’île de Djerba signent la charte du label “Green Djerba”

Les trois municipalités de l’île de Djerba (Houmet Souk, Midoun et Ajim) ont signé,  la charte “GREEN DJERBA” (Djerba la verte) pour le développement durable.

Cette charte prépare le terrain pour la mise en place d’un label pour un développement durable de l‘île de Djerba.

Cette charte a été signée à l’occasion d’un atelier de clôture du projet “Green Djerba” présidé par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi et l’ambassadeur de l’Allemagne à Tunis, Andreas Reinicke.

Les trois municipalités s’engagent en vertu de cette charte, à mettre en place un label de développement durable qui détermine le modèle de gestion dans les domaines de la culture environnementale, du patrimoine historique de l’île, de la gouvernance, et des services d’aménagement du territoire dans l’île de Djerba.

L’objectif est de mettre en place une stratégie permettant d’opérer avec ses différents axes, a indiqué le représentant des associations et le secrétaire général de l’Association de sauvegarde de l’île de Djerba (ASSIDJE), Naceur Bouabid.

Cette initiative est portée conjointement par six importantes organisations de la société civile de l’île qui militent chacune dans son domaine pour le progrès et la prospérité de l’île et de sa population. Elle bénéficie également de l’appui et de l’engagement des autorités locales et régionales et de l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Des experts ont réalisé dans le cadre de ce projet des études dans les cinq domaines: La culture environnementale, le patrimoine historique de l’île, la gouvernance, les services, et l’aménagement territoire de l’île.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer