Tunisie : La Haica inflige une amende de 10 mille dinars à la chaîne Tounesna

La chaîne télé Tounesna a écopé d’une amende de 10 mille dinars infligée par la Haute Commission indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) après la plainte déposée par le citoyen Faouzi Mahbouli pour “une campagne délibérée de diffamation de la chaîne à son encontre en diffusant des spots sur la chaîne et sur ses pages des réseaux sociaux, accompagnée de son image personnelle, notamment des données qui portent atteinte à sa réputation et à sa dignité”.

Dans un communiqué publié jeudi, la HAICA a fait valoir que la chaîne a fait preuve de récidive selon l’article 29 régissant le cahier des charges pour la diffusion fréquente du spot accompagné de la photo de Faouzi Mahbouli et pour “l’exploitation et l’utilisation de la chaîne pour sa diffamation en l’accusant d’être en poursuite judiciaire de sa part pour fraude, chantage et usurpation d’identité”.

Cette procédure est contraire “aux principes du procès équitable qui nécessite la présomption d’innocence et la condamnation judiciaire définitive, ainsi qu’aux principes généraux de la liberté d’expression et à la déontologie du journalisme”, ajoute l’autorité de régulation audio-visuelle.

Dans son communiqué, la HAICA a indiqué que le représentant légal de la chaîne Tounesna l’avait informée que le plaignant avait délibérément utilisé le nom de la chaîne dans une opération de fraude, “ce qui a porté gravement atteinte à sa réputation et à sa crédibilité”, amenant la chaîne à “diffuser le sport d’avertissement au public en attendant qu’une décision soit rendue sur l’affaire pénale engagée”.

Il a estimé que cette action est en cours pour “préserver les droits de la chaîne et les droits des autres, et mettre fin aux dommages causés à Tounesna”.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer