Île Chikly : La France n’est concernée par aucun projet d’aménagement de la réserve naturelle tunisienne

L’île Chikly, l’îlot situé dans la partie nord du lac de Tunis, a fait partie du programme de la visite officielle effectuée par le président de la région Sud Sud/Provence-Alpes-Côte d’Azur M. Renaud Muselier en compagnie du ministre des Affaires locales et de l’Environnement Mokhtar Hammami et de l’ambassadeur de France en Tunisie.

CP : Lost In Tunis

Suite à cette visite, une information s’est répandue indiquant qu’il existerait une volonté de transformer la réserve naturelle Chikly en site d’attraction touristique, contenant des restaurants et autres, et ce, avec la collaboration de l’ambassade de France. Une décision qui a indigné les écologistes tunisiens, l’île étant une réserve naturelle nationale depuis 1993 et abritant Cinquante-sept espèces hivernent sur le lac, se réfugiant principalement à proximité du fort, les populations les plus importantes étant celles des flamants roses et des aigrettes garzettes, ainsi que de diverses espèces de goélands et de faucons.

Cette visite de l’île Chikly s’insère dans le cadre de l’engagement fort de la France sur ces priorités environnementales, l’îlot étant un  trésor patrimonial, écologique et culturel, et réserve ornithologique de premier plan en Tunisie. Le service de communication de l’ambassade de France a tenu à préciser que contrairement aux informations erronées qui ont circulé ces derniers jours, la France n’est concernée par aucun projet d’aménagement de l’île Chikly.

Pour préciser que l’île Chikly a, toutes les caractéristiques pour faire partie des zones prioritaires ciblées dans le cadre du projet de protection des zones humides du sud et de l’est de la Méditerranée, mené par la Tour du Valat (institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes) avec l’appui de ses partenaires locaux que sont l’association des amis des oiseaux et WWF Tunisie, sur financements de l’Agence française de développement et du Fonds français pour l’environnement mondial.

La visite en Tunisie de Renaud Muselier, Président de la Région Sud, du 14 au 16 juillet 2019, s’est ainsi inscrite dans une démarche 100% environnementale et dans la perspective de la deuxième édition du Forum de la mer, à Bizerte, en septembre 2019.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer