Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables

Voici une liste d’une quinzaine de téléphones portables dont le niveau de rayonnement d’ondes électromagnétiques est jugé excessif par rapport au seuil autorisé. Elle a été publiée par le magazine “60 millions de consommateurs“, jeudi 22 août.

Le site web Ouest-france.fr indique que «… la réglementation fixe un seuil maximum de rayonnement des ondes électromagnétiques par les téléphones portables. Ces appareils sont régulièrement contrôlés par l’Agence nationale des fréquences (ANFR)».

Pour les utilisateurs des smartphones Samsung et Apple peuvent se rassurer, car ces deux fabricants ne figurent pas dans cette liste. Par contre, pour trois autres géants mondiaux, leurs appareils “posent réellement problème“, à savoir Nokia, Huawei et Alcatel.

Dans ce cadre, le magazine “60 millions de consommateurs“ rappelle tout d’abord que «… les effets des ondes électromagnétiques, émises notamment par les téléphones portables, sur la santé, font l’objet d’une surveillance particulière de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES)…».

Ensuite, il indique que «si aucune étude scientifique, jusqu’à présent, n’a réussi à prouver de façon claire que les radiofréquences pouvaient être dangereuses pour la santé, l’ANSES recommande toutefois aux personnes vulnérables, comme les enfants ou les adolescents de limiter leur exposition».

Pour nous Tunisiens, la question se pose pour savoir si réellement on a une autorité sanitaire qui contrôle, de manière indépendante, la non nocivité des téléphones vendus sur le marché tunisien.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   A ne pas rater   Actu   Phone






  • Envoyer