Théâtre de la Ville de Tunis : Les membres de la Troupe critiquent les contrats proposés par Souad Abderrahim

Les membres contractuels de la Troupe de la ville de Tunis de théâtre ont exprimé leur refus de renouveler leur contrat avec la Municipalité de Tunis sous leur forme actuelle qualifiée de “précaire”

Ils ont réclamé, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, sous l’égide du Syndicat national indépendant des professionnels des arts dramatiques, la révision du statut de la Troupe et l’amélioration des salaires et des indemnités attribuées à ses membres.

Pour le comédien Jamel Aroui, “le Syndicat national indépendant des professionnels des arts dramatiques condamne le traitement réservée à la troupe de la part de la Maire de Tunis, Souad Abderrahim, qualifiant ses agissements de “pratiques illégales”.

Les comédiennes Rim Zeribi et Khaouther Bardi ont estimé qu’il s’agit plutôt d’ “une manœuvre qui vise à dissoudre la Troupe sous prétexte qu’elle constitue un fardeau pour le budget de la Municipalité “. Selon les deux artistes, “la troupe bénéficie d’un budget assez restreint et le personnel n’a pas encore perçu son salaire ni ses indemnités”.

El Bardi a appelé à “revoir à la hausse les salaires et les indemnités accordés aux membres de la Troupe, critiquant les contrats précaires proposés par la municipalité, lesquels portent atteinte aux droits élémentaires de l’artiste.

Pour l’acteur Abdelaziz El Meherzi “les faibles salaires et l’absence de couverture sociale pour les membres de la troupe” font partie des agissements de la Maire de la ville Tunis et constituent un prétexte pour la dissolution de la Troupe.

Plusieurs artistes et professionnels du théâtre, tels que Kamel Allaoui, Youness el Ferhi, Jaleleddine Essaadi, Leila Toubel et Wafa Tabboubi ont pris part à ce point de presse.

La Mairie de Tunis supervise et finance certaines actions culturelles dans la ville dont celles de la Troupe de la ville de Tunis de théâtre.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer