L’écrivain Mahmoud Messadi désigné personnalité de l’année par le Prix Katara

L’écrivain tunisien Mahmoud Messadi (1911-2004) est désigné comme la personnalité de l’année par le comité d’organisation de la 5ème édition du Prix Katara pour le roman arabe. Le parcours de Mahmoud Messadi sera présenté lors d’une exposition durant cette manifestation culturelle du 13 au 16 octobre 2019 à la Maison de l’Opéra à Doha (Qatar).

Un colloque autour de l’écriture de Mahmoud Messadi sera aussi programmé avec la participation de l’écrivain tunisien Mahmoud Tarchouna et le chercheur algérien Abdelhak Belabed. Un livre regroupant les principaux étapes de la vie de Messadi sera publié en plus de la projection d’un documentaire évoquant son parcours culturel et politique.

Ce natif de Tazarka, fut ministre de l’éducation de 1958 à 1968, l’universitaire et écrivain Mahmoud Messadi a été aussi à la tête du ministère des affaires culturelles du 1973 à 1976. Il a aussi présidé le parlement tunisien de 1981 à 1987. En 1968, il est décoré des insignes de grand cordon de l’Ordre de la République tunisienne. Il était par ailleurs membre du Conseil exécutif de l’Unesco (1974-1978, 1980-1985) et de l’Académie de la langue arabe au Caire.

Parmi ses œuvres les plus connues : “Essoud” (le barrage) (1955), “Thoumma âla enfirad” (1972), “Naissance de l’oubli” (1974) et” Jour d’Imrâne” (2002). Un centre culturel à Tunis porte son nom.

Tekiano avec TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer