La Haica inflige une amende de 320 mille dinars à Nessma TV

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a infligé une amende de 320 mille dinars à la chaîne de télévision privée Nessma TV pour avoir fait de la publicité politique au profit du parti candidat aux élections législatives Qalb Tounès et à son candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui.

L’infraction, selon un communiqué publié mardi par la HAICA concerne la diffusion, le 4 octobre 2019, d’un spot publicitaire dans lequel l’épouse du candidat et l’un de ses principaux supporters, appellent les électeurs à voter. Dans le spot, rediffusé 8 fois et qui a emprunté les techniques du marketing commercial, a comporté de la publicité directe en faveur des candidats du parti et une tentative d’orienter et d’influencer les électeurs.

La HAICA souligne, dans son communiqué, le contenu politique du spot publicitaire, faisant observer que la chaîne en question a choisi sciemment les supporters de la campagne du parti Qalb Tounès pour sensibiliser l’électorat à l’importance du vote sans chercher à associer les autres candidats.

Le 3 octobre, la HAICA a infligé à la même chaîne une amende de 160 mille dinars pour publicité politique et contre propagande ciblant un parti adversaire.

Aujourd’hui cette amende a été doublée pour récidive, conformément à l’article 45 du décret-loi 116 qui “interdit à tous les établissements de communication audiovisuelle de diffuser des programmes, annonces ou spots publicitaires pour un parti politique ou une liste électorale à titre onéreux ou gracieux.

Toute infraction à cette interdiction est punie d’une amende égale au montant reçu en contrepartie de la diffusion, sans toutefois être inférieure, dans tous les cas, à dix mille (10.000) dinars. En cas de récidive l’amende est portée au double”.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer