La jeune Greta Thunberg, Personnalité de l’année 2019 du magazine TIME

La militante suédoise Greta Thunberg est devenue mercredi, à l’âge de 16 ans, la plus jeune “personnalité de l’année” ou Person of the Year du magazine Time, témoin de sa capacité à mobiliser des millions de personnes à travers le monde autour de la bataille pour le climat.

Jamais le magazine américain, qui décerne ce titre depuis 1927, n’avait honoré quelqu’un d’aussi jeune. Depuis qu’elle a commencé en août 2018 à faire grève, seule, tous les vendredis devant le Parlement suédois, “Greta”, comme tout le monde l’appelle, a inspiré des foules croissantes de jeunes et de moins jeunes, prêts à descendre dans la rue dans le cadre des #FridaysForFuture afin de réclamer aux dirigeants du monde entier de prendre des mesures radicales pour limiter le réchauffement de la planète.

Greta Thunberg, qui a dit publiquement souffrir d’une forme légère d’autisme, tient partout le même discours, même si sa frustration semble avoir augmenté ces derniers mois au fil de rencontres avec des dirigeants qui n’ont débouché sur aucun geste radical pour le climat.

Greta Thunberg a interrompu en 2019 sa scolarité pour voyager, en privilégiant les moyens de transport zéro carbone, véhicules électriques, trains et bateaux. C’est après 15 jours de traversée de l’Atlantique en voilier qu’elle avait débarqué à New York en août, et c’est sur un autre voilier qu’elle est repartie en novembre pour l’Europe, à chaque fois avec l’aide d’admirateurs bénévoles.

Elle se trouve depuis quelques jours à la conférence sur le climat COP25 de Madrid, où elle dénonce une fois encore le manque de leadership des dirigeants mondiaux, qui tardent à accoucher d’engagements efficaces pour réduire les émissions.

Les cinq autres finalistes sélectionnées par le magazine Time pour le titre de la personnalité de l’année 2019 : Donald Trump, la chef des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi, la star de l’équipe des Etats-Unis féminine de football Megan Rapinoe, l’agent de la CIA qui a averti du coup de téléphone entre Donald Trump et le président ukrainien, à l’origine de procédure en destitution du président, et les manifestants pro-démocratie de Hong Kong.

La personnalité de l’année 2018 du magazine Time  c’est le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul a été désigné à titre posthume par le magazine, avec d’autres journalistes symbolisant la quête de la vérité et les risques qu’ils prennent pour l’obtenir.

En 2017, la distinction avait également été remise à titre collectif, aux personnes qui avaient “brisé le silence” face aux agressions sexuelles, déclenchant le mouvement #MeToo à travers le monde.

Tekiano avec AFP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer