Une oeuvre d’Inkman trône sur l’avenue Habib Bourguiba de Tunis

Les passants de l’avenue Habib Bourguiba ont découvert dans la matinée du vendredi 10 janvier 2020, une belle oeuvre du Calligraphe Inkman, la plus grande qu’il n’ait jamais confectionnée (4 m de hauteur et pesant à peu près 2 tonnes), installée sur la terrasse de l’hôtel Carlton et qui ne risque pas de passer inaperçue.

Cette oeuvre d’art est une initiative de l’entrepreneur Houssem Aoudi, l’éditeur de Cérès Karim Ben Smail et l’artiste Calligraphe tunisien Inkman qui a pu être mise en place avec le soutien de plusieurs mécènes tunisiens. Sa particularité, chaque personne peut la visualiser et la lire selon sa manière.

Bien qu’elle soit une réécriture du mot anglais “Liberty” (Liberté) avec une touche orientale propre à Inkman dans les formes qu’il a utilisé, des Tunisiens ont vu dans cette sculpture un bateau, une goutte d’eau, une ancre et même des mots en arabe.

L’oeuvre “Liberty” créée par Inkman qui trône sur l’avenue Habib Bourguiba de Tunis sera suivie d’un livre, un recueil de textes courts sur la révolution du 14 janvier et la liberté. Des extraits qui envoient des messages positifs déclare Karim Ben Smail sur les ondes de la radio Express fm rassemblés dans un ouvrage qui sera distribué gratuitement.

L’objectif est que cette pièce d’art devienne un nouveau symbole de l’avenue emblématique de la capitale Tunisienne, à l’instar de la statue de Habib Bourguiba, l’hôtel du lac ou la statue d’Ibn Khaldoun ajoute-il.

S.B.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer