Abida rend hommage aux icônes de la chanson tunisienne dans un spot pubilicitaire original (vidéo)

Abida propose aux téléspectateurs un spot publicitaire dans lequel elle a combiné musique et comédie pour créer une comédie musicale originale et unique dans son genre. Abida a créé tout un univers pour ses produits à travers un héritage musical et cinématographique Tunisien avec une touche moderne surtout sur le plan technique.

L’idée, osée dans sa conception; imaginée par l’agence Kyubi digital; consiste à promouvoir le produit Abida pas en tant que simple produit, mais plutôt de montrer toute la culture Tunisienne incrustée dedans et qu’elle porte.

Dans un premier volet, Abida a choisi la musique suite à un travail de recherche élaboré de façon à ce qu’on reconnaît les artistes dès le premier regard ainsi que la mélodie des chansons dès la première écoute. Ce choix est fait pour que le récepteur puisse assimiler la complexité des valeurs historique que porte la marque et le patrimoine dont elle fait partie.

Le spot publicitaire de Abida : 

Abida se présente dans une comédie musicale, un mashup, nous rappelant les Fawazir du mois de Ramadan en créant toute une histoire autour de notre patrimoine musical.

Les sosies des artistes, méticuleusement choisis, habillés et maquillés, ont été placés dans le spot afin de faciliter l’identification des chansons, la familiarisation avec le concept du spot, et toucher les fans les ces artistes.

Les inspirations musicales pour cette nouvelle publicité de Abida sont :

-Lé Guella ( Heritage Tunisien / Chiekh el Afrit ) : Chanson rassemblant Bey et Beya autour d’un Lablabi.
-Ya Nes Hmelt ( Chiekh el Afrit ) : Chikh Afrit chante pour son amoureuse, Hbiba Msika, servant une Chakchouka et un Mokli.
-Ena Hayer ( Ali Riahi ) : Ali Riahi confus entre Chmenka et Hlalem.
-Ah Ya Khlila ( Saliha ) : Refrain réalisé par Saliha elle même, ou sa sosie…
-Hezz Ayounek ( Nabiha Karaouli ) : Kacem Kefi et Nabiha Karouli dans une scène devant le coiffeur discutant de la Kamouneya
-Tbarkallah ya Hawet ( Héritage Tunisien ) : la Tunisie, et Abida, nous réunissent autour d’un couscous avec la fameuse danse du “Zoufri” (originellement “ouvrier”)  de Hamadi Laghbebi, Zina et Aziza.

A noter que Abida – avec son partenaire Kyubi Digital –  a travaillé sur un équilibre entre femmes et hommes dans la campagne où nous percevons précisément 17 hommes et 18 femmes qui figurent dans le spot avec un temps équitable alloué au deux genres.

Plusieurs clins d’oeil cinématographiques sont détectables dans la publicité de Abida comme Harim Sultan ou encore Halfaouine, l’enfant des terrasses ( Asfour Stah ), sans oublier la séquence faisant référence au Café Chantant de l’époque.

La beauté du spot réside dans la combinaison de la culture musicale traditionnelle avec l’harmonie des transitions entre les chansons, les scènes, et les époques exposées dans le spot.

Tout le savoir faire de Abida et sa promesse se manifeste dans un spot nostalgique qui peut toucher tout Tunisien par “Rou7 El Mekla Ettounseya”.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Kult   Pub   TopNews






  • Envoyer