Forêts Tunisiennes: Etat des lieux, thème d’un virtual Talk proposé par WWF Tunisie

WWF Tunisie organise, vendredi 17 avril 2020, le 4ème “Virtual Panda Talk” portant sur le thème ” Les forêts tunisiennes : Etat des lieux et perspectives “. Ce débat en ligne démarre à 15h00 et abordera plusieurs questions autour des écosystèmes forestiers en Tunisie, indique WWF Tunisie, Le Fonds mondial pour la Nature, dans un communiqué.

Les thèmes a débattre dans le cadre de ce virtual Talk proposé par WWF Tunisie sont :

– Nos Forêts états des lieux, rôles et perspectives.
– La restauration des écosystèmes forestiers en Tunisie : une nécessité dans un contexte de mutations.
– Rôle de la société civile tunisienne dans la conservation des forêts tunisiennes.

Les speakers invités sont Mr. Mohamed Boufaroua , Directeur Général des forêts, Mr. Abdelhamid Khaldi, chercheur à INRGREF Tunisie et  Mr. Faouzi Maamouri, Directeur du WWF North Africa.

La forêt tunisienne couvre une superficie de 5,6 millions d’HA (y compris les parcours et les nappes alfatières), soit 34% du territoire national. Ces forêts sont réparties sur deux principales régions, (1) la région des “Kroumirie” et des “Mogods” qui constitue la région forestière par excellence de la Tunisie, c’est le domaine par excellence du chêne-liège et du chêne zen avec de faible superficie Pin maritime entre “Tabarka” et la frontière algérienne et (2) la région des Haut Tell, dont la Dorsale Tunisienne constituée de plusieurs montagnes couvertes d’une végétation forestière de Pin d’Alep, de chêne vert et de Genévrier de Phénicie.
Nos Forêts abritent la majorité des 40 aires protégées et 41 sites Ramsar.

Les forêts tunisiennes abritent 800 000 à 1 million d’habitants (120 000 ménages) ; soit 8 à 9% de la population total avec une valeur économique des forêts estimée à 208 MDT, soit 0.3% du PIB et une valeur économique totale (des forêts et parcours) estimée à plus de 612 MDT, soit près de 1% du PIB. 

Les principales menaces de dégradation des écosystèmes forestiers en Tunisie sont d’origine anthropique, les incendies, les coupes de bois illégal, les défrichements en faveur des cultures, le sur-pâturage, les braconnages et l’urbanisation en périphérie des villes. Ces dégradations sont empirées par des phénomènes naturelles fragilisent de plus en plus les forêts tel que, les effets du changement climatique, la hausse de température et la baisse des précipitations, les maladies et attaques parasitaires.

Pour participer à cette conférence, il suffit de s’inscrire via le formulaire en ligne : Virtual Panda Talk #4 : LES FORÊTS TUNISIENNES : État des lieux et perspectives .  Un code d’activation et l’invitation d’accès seront envoyés aux personnes enregistrées pour pouvoir accéder à la conférence sur la plateforme “Zoom”.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer