Fruits confinés : Un projet d’artistes tunisiens et étrangers confinés à Elbirou Art Gallery

La galerie Elbirou propose aux internautes de découvrir des œuvres inédites d’artistes confinés chez eux en Tunisie ou à l’étranger. Car malgré l’imposition de rester chez soi à cause de la pandémie du coronavirus, la créativité ne s’arrête pas pour autant. Les artistes confinés continuent à donner libre cours à leurs talents et à innover chacun dans son domaine.

Tableau Amira Mtimet

Il y a une certitude : cette crise a engendré une croissance vertigineuse de l’activité sur internet, que le télétravail a été encouragé, que la digitalisation massive est en marche ! C’est dans ce contexte qu’est née l’idée de FRUITS CONFINÉS, souligne Karim Sghaier, un des initiateurs d’Elbirou Art Gallery.

Nous avons voulu non pas présenter des œuvres déjà réalisées comme ça a déjà été le cas, mais plutôt aller à la rencontre d’artistes contemporains tunisiens et internationaux, dans leurs ateliers, pour découvrir l’intimité de leurs démarches créatives, ajoute-t-il.

Chaque artiste dispose d’une page sur le site web d’Elbirou http://elbirou.com/fruits-confines/ afin qu’il puisse partager virtuellement avec les visiteurs son monde et ses créations variées et inédites. L’internaute pourra découvrir chaque jour les nouveautés d’artistes divers qui ont choisi d’exposer chez Elbirou.

Peintres, plasticiens, photographes mais aussi artistes en art graphique ont choisi de se joindre à l’aventure et faire partie de cette exposition virtuelle collective. De nouveaux artistes sont proposés quotidiennement et annoncés sur la page Facebook de Elbirou Art Gallery.

Les œuvres proposées sont souvent accompagnées d’un texte relatant le vécu de l’artiste, la genèse de son art et comment se passe son confinement imposé. Des moments d’intimité partagés qui permettent au lecteur d’entrer dans l’univers de l’artiste et partager des bouts de sa vie.

Le visiteur pourra découvrir par exemple Lost in Tunis in his garden, Meriam, confinée à la ferme de ses parents, et Va Jo qui vit son Lockdown in Doha, mais aussi les mondes de Reem Yassouf, artiste syrienne vivant en France, de Monther Jawabreh (Palestine) et de la talentueuse Najah Zarbout et plein d’autres:

Elbirou Art Gallery est une plateforme culturelle indépendante dédiée à la présentation de l’art contemporain qui a été inaugurée en décembre 2015. C’est également un lieu d’expérimentation et de synergie entre divers événements artistiques. Elle se loge dans un ancien dépôt de laine familial datant des années 1960 transformé en une galerie d’art toute récente bénéficiant d’un emplacement stratégique au cœur de la ville de Sousse.

Parmi les projets notables d’Elbirou Art Gallery, on compte UV (Utopies Visuelles), l’événement artistique mêlant art et tourisme dans la ville de Sousse, qui a été proposé lors de 2 éditions en 2018 et 2019;, l’exposition collective “Seconde Vie 5” avec plusieurs jeunes talents; et l’exposition “Il était une fois l’image Argentique”.

Qui sait, le projet virtuel “Fruits confinés” pourra peut-être aboutir un jour à une nouvelle exposition collective réelle et qui vaudra sûrement le déplacement après cette période de confinement.

Sara Tanit

Lire aussi :

Exposition “Il était une fois l’image Argentique” en marge de la manifestation Cinéma au Musée

Evénement UV (Utopies Visuelles)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Art   Kult






  • Envoyer