Facebook explique le mystère des comptes et pages supprimés en Tunisie

Plusieurs comptes Facebook de Tunisie ainsi que des pages et des groupes du réseau social le plus populaire au monde ont été désactivés du jour au lendemain sans aucune explication, et ce fin mai 2020. Cette désactivation de Facebook a ciblé des comptes de journalistes et influenceurs tunisiens mais aussi plusieurs internautes qui ne sont pas très actifs.

Dans son rapport “May 2020 Coordinated Inauthentic Behavior Report” édité le 05 juin 2020, Facebook explique le pourquoi de cette désactivation massive de ses comptes effectuée en Tunisie mais aussi en Irak.

Lorsque nous trouvons des campagnes nationales non gouvernementales qui incluent des groupes de comptes et des pages cherchant à induire en erreur des personnes sur ce qu’ils sont et ce qu’ils font tout en s’appuyant sur de faux comptes, nous supprimons les comptes non authentiques et authentiques, les pages et les groupes directement impliqués dans cette activité. lit-on dans le rapport de Facebook.

“Ce mois-ci (ndlr Mai 2020), nous avons supprimé deux réseaux de comptes (visant à induire les internautes en erreur) , Pages et Groupes. L’un d’eux – de Tunisie – se concentrait sur les pays d’Afrique francophone, et l’autre ciblait les publics nationaux de la région du Kurdistan irakien. Nous avons partagé des informations sur nos conclusions avec les forces de l’ordre, les décideurs et les partenaires de l’industrie. lit-on encore.

Le nombre total des comptes supprimés en Tunisie:

– 182 comptes facebook supprimés

– 209 comptes instagram supprimés

– 446 pages Facbook supprimées

– 96 groupes Facebook supprimés

– 60 events supprimés

Cette activité de désinformation est née en Tunisie et s’est concentrée sur les pays francophones d’Afrique subsaharienne. Ce réseau a utilisé de faux comptes pour se faire passer pour des locaux dans les pays qu’ils ciblaient, publier et aimer leur propre contenu, conduire les gens vers des sites hors plateforme et gérer des groupes et des pages se présentant comme des entités de presse indépendantes.

Certaines pages se sont engagées dans des tactiques trompeuses de développement d’audience, changeant leur objectif de thèmes non politiques à des thèmes politiques, y compris des changements substantiels de nom et d’administration au fil du temps.

Ce réseau a été démantelé dans le cadre d’une enquête interne réalisée avec une société de relations publiques basée en Tunisie, précise Facebook. A noter que plusieurs comptes Facebook de Tunisie ont été réactivés après cette vérification.

S.B.

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer