Karka-bike, la moto-électrique made in Tunisia combinant patrimoine et développement durable

Quand Oussama Ammar designer produit de formation,issu de l’ESSTED et Mohamed Ouni mécatronicien d’ENI Carthage ont entamé leur travail, la vision était de créer un motocycle électrique combinant design, authenticité et ingéniosité made en Tunisie.

C’est dans les paroles et la vision des deux créateurs que nous retrouvons au fur et à mesure les piliers du développement durable. En effet, il y a la combinaison dans la création de leur prototype d’une moto-électrique d’une vision économie, d’un respect de l’environnement et d’un volet social. A ces piliers du développement durable nous trouvons ancrés une inspiration et un retour au patrimoine de la culture tunisienne.

Karka-bike est une moto-électrique équipée de cellules de batteries électriques intégrées dans le cadre avec un sac en cuir fait main. La motorisation est intégrée à la roue arrière, le moteur cumule 350 watts de puissance et assiste l’utilisateur jusqu’à 35 km/h pour une autonomie allant à 120 km en fonction de l’utilisation.

Ce côté technique permet de respecter le pilier environnement du développement durable. Cet engin offre une mobilité pour une jeunesse avide de déplacement tout en étant indépendant des énergies fossiles. L’énergie électrique qui peut être moins nocive pour la terre et qui a déjà eu du succès avec les voitures est la clé de voûte de la recherche de nos deux concepteurs.

De même, le choix des matériaux et la manière de les travailler est révélateur d’un penchant pour les notions de développement durable. En effet, le cuir et le bois qui est 90% recyclable sont respectueux de mère nature. Les formes conçus en aérodynamiques optimisent la quantité utilisée des matériaux pour une meilleure performance.

Mohamed et Oussama nous affirment que le fait d’avoir fait appel à des artisans pour le prototype fut primordial spécialement avec le recours à des inspirations du patrimoine immatériel. Les créateurs se sont inspirés de nos ancêtres et de leurs activités équestres pour la gamme de couleur de karka-bike, mais aussi pour le sac en cuir abritant la batterie comme la selle des chevaux. Ils nous expliquent aussi que les touches de calligraphie sont indissociables de leurs visions de Karka-bike comme une combinaison du patrimoine tunisien et d’une jeunesse tournée vers le futur et la mondialisation.

Pour le long terme, le duo évoque une vision semblable à celle des frères Guiga pour Wallys car avec une ligne de production travaillant sur commande pour le marché international et local.  Cependant pour eux il s’agira aussi de continuer à impliquer plus d’artisans tunisiens pour une démarche plus durable dans le futur mais aussi ancré dans le passé avec son inspiration.

                                                               By Hana Chebbi ,Doctorante en design produit

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Chronique   Ness   TopNews






  • Envoyer