Tunisie : Le parlement de l’enfant adopte 5 documents directifs au titre de l’année 2019-2020

Les membres du Parlement de l’enfant tunisien, ont adopté à la majorité des voix, lors de la première session ordinaire tenue, lundi 22 juin 2020, au titre de l’année parlementaire 2019-2020, 5 documents directifs portant sur la protection des droits de l’enfant pendant la pandémie du Coronavirus et appelant à un retour à l’école en toute sécurité en prenant toutes les mesures préventives nécessaires pour faire face au Coronavirus.

Les recommandations contenues dans ces documents seront soumises aux autorités compétentes et aux intervenants dans le domaine de l’enfance (associations et commissions parlementaires).

Dans le premier document élaboré par la commission de protection de l’enfance qui s’est penchée sur les manifestations de violence dans la famille pendant la période de confinement sanitaire, les membres du parlement de l’enfant ont évoqué l’augmentation de la fréquence des violences au cours de cette période avec plus de 4 mille signalements.

La commission a appelé à trouver des solutions efficaces pour lutter contre la violence familiale applicables en temps de crise, ainsi qu’à mettre en place une stratégie commune de coordination et d’action en cas d’une deuxième vague de propagation du virus.

Pour sa part, la commission de la santé et de l’environnement a dénoncé dans son document directif, le recours du ministère de l’Education à l’enseignement à distance et aux cours diffusés par la chaîne éducative au profit des candidats aux concours nationaux, notant l’absence d’accompagnement psychologique des enfants et de leurs familles.

La commission a suggéré d’organiser des cours d’été pour le cadre éducatif, administratif et sanitaire et les psychologues en vue de les préparer à la prochaine rentrée scolaire. Elle a également appelé à renforcer les activités des clubs dans les établissements d’enseignement, en particulier ceux qui s’intéressent au développement des compétences de vie.

Pour réduire les effets négatifs de la pandémie sur la psychologie des enfants, la commission de l’éducation, de la culture et de l’information a appelé dans son document à consacrer le principe de l’égalité des chances entre les élèves dans l’accès aux services scolaires via Internet pendant la période de confinement sanitaire général.

La commission de la participation de l’enfant à la vie publique et celle de la législation et des droits ont appelé à consacrer les mécanismes de concertation avec les enfants aux plans local et national pour leur permettre de s’exprimer au sujet des mesures à prendre pour faire face aux conséquences de la pandémie du Coronavirus.

D’après la Tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Politik   TopNews






  • Envoyer