La Cité de la Culture de Tunis officiellement Cité Chedli Klibi: retour sur la cérémonie de baptême (vidéos)

La Cité de la Culture de Tunis a été officiellement baptisée au nom du politicien, professeur et homme de culture feu Chedli Klibi (1925-2020), au cours d’une cérémonie inaugurale organisée, jeudi 09 juillet 2020 en présence du Chef du Gouvernement, Elyes Fakhfakh et plusieurs personnalités politiques et du monde de la culture.

Une plaque commémorative a été placée à l’entrée principale de la cité, sur l’avenue Mohamed V, sur laquelle est inscrit; “En hommage à son oeuvre au service de la Culture nationale, la Cité de la Culture est baptisée, le jeudi 9 juillet 2020, au nom du Professeur Chedli Klibi, sur instruction du Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh”.

Le chef du Gouvernement a levé le voile sur la plaque commémorative avant d’inaugurer une sculpture calligraphique réalisée par le grand plasticien et calligraphe Nja Mehdaoui qui était parmi ceux ayant côtoyé Chedli Klibi depuis ses débuts. Il y a eu également le vernissage d’une exposition photographique, organisée au hall central de la Cité, en hommage aux contributions de cet homme de Lettres et de la culture décédé le 13 mai dernier à l’âge de 94 ans.

Photo : Hassen Farhat

Cet évènement qui coïncide avec la commémoration du 40ème jour du décès de Chedli Klibi a été marqué par la présence de la famille de cet ancien ministre de la Culture et fondateur du ministère de la Culture à l’aube de l’indépendance sous le régime de Bourguiba.

Plusieurs personnalités politiques et chefs de missions diplomatiques accrédités à Tunis ont été présents dont Rached Gannouchi, président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et Mustapha Ben Jaafar, président de l’Assemblée Constituante (ANC) de 2011.
Le ministère des affaires culturelles revient dans une vidéo sur les moments phares de la cérémonie commémoratives des quarante jours du décès du professeur Chedli Publique :

Cet hommage constitue une reconnaissance à l’oeuvre de cette figure de la scène politique et culturelle de la Tunisie post-indépendance qui avait servi son pays avec abnégation et était entièrement dévoué pour les causes justes, a encore déclaré Fakhfakh.

Il est également revenu sur les étapes marquantes dans la vie du défunt et son sens de patriotisme qu’il avait acquis depuis sa tendre jeunesse, au sein d’une grande famille de militants. Et d’ajouter, son amour pour la Patrie a été encore renforcé après avoir côtoyé des personnalités comme Mahmoud Messaadi qui était son mentor, le Leader Habib Bourguiba et le célèbre syndicaliste Farhat Hached.

Grâce à cette éducation assez riche et ouverte, le défunt avait eu la conviction que la véritable renaissance des peuples nécessite une culture nationale ancrée dans ses racines et en même temps ouverte sur le monde, a encore dit Fakhfakh. Il a estimé que cette vision avait marqué l’oeuvre du défunt et son action politique en particulier, en tant que ministre de la Culture et de l’Information.

Il a clôturé son allocution par un appel à prendre l’exemple de Chedli Klibi, cette figure emblématique de la Culture et de la Littérature qui constitue source d’inspiration pour les générations actuelles et futures.

La ministre de la Culture, Chiraz Laatiri, a également évoqué le riche parcours de ce pionnier du secteur culturel qui avait largement contribué à l’enrichissement de la scène culturelle à travers la création du ministère de la Culture ce qui avait permis d’édifier pour une culture nationale et des institutions en faveur des créateurs et des artistes réparties sur tout le territoire de la république.

Dans une allocution prononcée au nom du président palestinien, Mahmoud Abbas, le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erekat, a présenté les condoléances de son pays à la Tunisie pour la perte de feu Klibi. Il a évoqué la grande admiration que feu Klibi vouait à la Palestine et sa défense acharnée pour sa grande cause juste ainsi que son appel à l’unité entre palestiniens.

“J’ai connu le défunt de très près, il était un militant, un leader et un modèle pour notre lutte, qui était par ailleurs un intellectuel et un penseur ayant vécu toutes les phases sensibles de la Nation durant son mandat à la tête des Ligue des Etats arabes”, a encore dit Abbas.

Le directeur général de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO), Mohamed Ould Amor, a pour sa part présenté le parcours culturel assez riche du défunt et son rôle précurseur dans la promotion de la culture sur le double plan, national et arabe.

Dans un reportage filmé sur la vie du défunt présenté à cette occasion, plusieurs intellectuels et artistes se sont exprimés à l’instar de l’ex ministre de la Culture Abderraouf Basti, la réalisatrice Selma Baccar et le producteur Abdellatif Ben Ammar et bien d’autres.

La cérémonie de cet événement historique a été animée par l’avocat Chedli Ben Youness. Il avait lui-même témoigné des multiples facettes du parcours hors-norme de Chedli Klibi, l’intellectuel et le politicien dont le nom est à jamais gravé dans l’histoire de la Culture, des artistes et de tous les créateurs en Tunisie.

Vous pouvez la revoir en totalité dans cette vidéo filmée par la télévision nationale tunisienne Watania 1 :

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu   Kult






  • Envoyer