Le « rest’o » de la villa Didon : la Méditerranée en plats

La vie de l’homme est une chasse au bonheur. Parmi ces bonheurs, l’exercice de la gourmandise est l’un des plus importants. Un pays vaut surtout par les joies qu’il procure à ses habitants et à ceux qui le visitent. La gastronomie, c’est-à-dire l’art qui satisfait la gourmandise, représente un pays au même titre que les autres arts.

“La cuisine fait connaître le paysage. Le paysage sert à comprendre la cuisine.” quoi de mieux que cette citation de l’écrivain français Jean Giono pour nous décrire les plaisirs de la bouche ! Des plaisirs que nous retrouvons dans un lieu idyllique surplombant la colline de Carthage. Une vue admirable sur la baie de laquelle on voit les lumières carthaginoises.

Il s’agit du « rest’o » de la Villa Didon qui vous offre dans une multitude de plats et de mets la méditerranée et toutes ses saveurs !

Mohamed Jerbania, le Chef tunisien est un pur produit maison qui a fait ses armes sur place avant de continuer sa formation en France et rentrer pour faire profiter aux amateurs de la bonne cuisine de ses recettes qui conjuguent les arts gastronomiques de la Méditerranée du Nord à celle du Sud.

Un mélange savant de mets, d’ingrédient et des épices et vous pouvez le déguster dans un haut lieu de l’hôtellerie, soit le goût de la mosaïque culturelle et civilisationnelle tunisienne, c’est la carte estivale qui vous fait vivre la douceur des mois de Juillet et août.

A l’honneur sur la carte du « rest’o » les produits de la mer, poissons, crustacés et fruits de mer sans oublier fruits et légumes frais. En entrée, vous pouvez ainsi déguster la Céviche de Daurade au citron, gingembre et oignons rouges ou le délicieux poulpe à la planche assaisonnée d’huile corsée aux aromates et herbes.

En plats, une Linguine sauce crustacée aux crevettes, calamars et olives noires ou encore une Tagliata de thon à la planche accompagnée de légumes wok ou pour les amateurs de la viande rouge, une Tagliata de filet de bœuf tendre à souhait aromatisée de la sauce Elyssa. Et pour le dessert, une merveille : du citron givré farci de crumble de noisette et de raisins : du plaisir à l’Etat pur.

Le « rest’o » de la Villa Didon, fait écho à l’appel de la Méditerranée indissociable des plaisirs de la table, c’est une invitation à plonger dans ses belles eaux pures et transparentes, un mélange savant où gastronomie, joie de vivre, et convivialité se conjuguent parfaitement avec santé. Une cuisine fraîche, légère et exotique, un héritage ancestral dans un cadre idyllique riche de plus de 3000 ans d’histoire !

A.B.A

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer