L’Université Tunis-El Manar parmi les mille meilleures universités dans le monde selon le classement de Shanghai-2020

L’Université de Tunis El-Manar, L’UTM, annonce avec une grande fierté qu’elle figure pour la 3ème année consécutive au prestigieux classement Shanghai. “Nous sommes la seule université du Maghreb à y figurer, et ce pour la 3ème année consécutive”, lit-on sur le site de l’UTM dont le nombre d’étudiants ne dépasse pas les 50 mille étudiants.

Cette performance est le fruit d’un travail collectif auquel toutes les composantes de l’université (enseignant-chercheurs, chercheurs, étudiants, administratifs techniciens et ouvriers) ont contribué, malgré des moyens limités et des conditions de travail difficiles.

l’Université de Tunis Al-Manar figure dans le classement de Shanghai-2020 des mille meilleures universités dans le monde qui s’effectue sur la base d’un certain nombre d’indicateurs, dont principalement, la qualité de la recherche et de l’enseignement, qui représente 30% du quotient total attribué, et concerne l’attribution de points d’évaluation sur les prix décernés au niveau international aux chercheurs appartenant aux universités.

Cet indicateur se base également sur les contributions des chercheurs universitaires en matière de publication des travaux de recherche et d’articles dans des revues scientifiques,  précise Fathi Slaouti, Président de l’université à la TAP qui a fait savoir que depuis 2011, l’université s’est engagée dans l’accompagnement du reste des universités tunisiennes pour l’entrée dans les classements internationaux des universités.

L’Université américaine de Harvard est arrivée à la tête du classement de Shanghai des universités du monde-2020, suivie de l’Université américaine de Stanford. La troisième place a été attribuée à l’Université britannique de Cambridge.

Des Universités de l’Egypte, du Liban, du Qatar et d’Arabie saoudite figurent également dans ce classement. Ceci s’explique par le faite que certaines universités arabes disposent d’un nombre important d’étudiants, supérieur à celui qu’on retrouve dans les universités tunisiennes, ce qui contribue à un nombre plus important en termes de recherches scientifiques, et se reflète positivement sur leur classement international. Certaines universités égyptiennes accueillent environ 300 mille étudiants.

Tekiano

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Emploi   Ness   TopNews






  • Envoyer