Tunisie – SNCFT: Les trains bloqués depuis le 01 octobre à cause de la grève

La grève observée par la Fédération générale des chemins de fer relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) sur toutes les lignes du réseau ferroviaire, depuis le 1er octobre 2020, intervient en raison des violations des acquis sociaux des employés et se poursuivra jusqu’à l’obtention d’une réponse favorable de la part de l’administration aux revendications de la partie syndicale, a indiqué, à l’agence TAP, Laârbi Yakoubi, Secrétaire général de la fédération.

“Depuis sa nomination à la tête de la SNCFT, le nouveau PDG, Chiheb Ben Ahmed, a fait preuve d’une grande négligence de l’aspect social, suspendant sans justificatifs certains avantages sociaux des employés à l’instar des tickets de restauration suspendus depuis juin 2020, des avances remboursables et des prêts du Fonds social suspendus depuis février 2020”, a-t-il expliqué.

“La direction n’a pas non plus procédé au paiement des dus de la Société des travaux ferroviaires (SOTRAFER) qui s’élèvent à plus de 2 millions de dinars, l’empêchant ainsi de payer les salaires de ses employés”, a-t-il souligné.

“La Fédération a envoyé deux correspondances à la direction générale, datées des 26 mai et 9 septembre 2020 pour l’inviter au dialogue et à l’apaisement du climat social, mais nos correspondances sont restées sont réponse, ce qui nous a poussé à suspendre notre activité”, a fait savoir Yacoubi.

Il a aussi souligné “que la Fédération n’a pas émis de préavis de grève mais les correspondances envoyées à l’administration auraient dû alerter quant à la détérioration du climat social, sauf que le PDG refuse le dialogue et poursuit les violations des acquis sociaux des employés, bien qu’il n’ait apporté, depuis sa nomination, aucune réforme susceptible d’améliorer la situation de la société, et nous ne pouvons restés inactifs face à cela”.

La SNCFT a annoncé, vendredi, dans un communiqué, la poursuite du blocage du trafic des trains sur toutes les lignes du réseau ferroviaire depuis le jeudi 1er octobre 2020, en raison de la grève anarchique observée par la Fédération générale des chemins de fer.

TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer